LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Fatima
Fatima

Fatima

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Brigitte,

La pension d’invalidité a pour objet de compenser la perte de salaire qui résulte de la réduction de la capacité de travail.

Si vous êtes dans l'incapacité de reprendre votre travail après un accident ou une maladie invalidante d'origine non professionnelle, vous pouvez percevoir une pension d'invalidité en remplissant les conditions suivantes :

  • Vous n'avez pas atteint l'âge légal de la retraite (entre 60 et 62 ans).
  • Votre capacité de travail ou de revenus est réduite d'au moins 2/3.
  • Vous êtes immatriculé depuis au moins 12 mois au moment de l'arrêt de votre travail suite à votre invalidité ou au moment de la constatation de votre invalidité par le médecin conseil de votre caisse d'Assurance Maladie.
  • Vous justifiez, au cours des 12 mois qui précédent votre arrêt de travail pour invalidité ou constatation médicale de l'invalidité, soit avoir effectué au moins 800 heures de travail salarié dont 200 heures au moins au cours des 3 premiers mois, soit avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 2 030 fois le SMIC horaire dont 1 015 fois au moins au cours des 6 premiers mois.

Vous ou votre medecin peut adresser un certificat médical au médecin conseil du service médical de votre caisse d'Assurance Maladie. Le médecin conseil du service médical de votre caisse d'Assurance Maladie fera le point avec vous sur votre état de santé et vous proposera une pension d'invalidité.

À noter que votre caisse d'Assurance Maladie peut vous accompagner tout au long des démarches à effectuer. N'hésitez pas à prendre contact avec elle.

Si vous êtes reconnue en invalidité, alors vous pourrez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 61ans et 2 mois quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Si vous exercez une activité salariée ou non-salariée au moment de vos 61 ans et 2 mois, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 66 ans et 2 mois. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire. Attention, cette condition n'est valable que pour les personnes en 1ère catégorie. Pour les personnes en 2ème et en 3ème catégorie la substitution de la pension d'invalidité avec la pension de retraite est automatique.

Bien à vous,
Fatima, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Fatima
Fatima

Fatima

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Brigitte,

La pension d’invalidité a pour objet de compenser la perte de salaire qui résulte de la réduction de la capacité de travail.

Si vous êtes dans l'incapacité de reprendre votre travail après un accident ou une maladie invalidante d'origine non professionnelle, vous pouvez percevoir une pension d'invalidité en remplissant les conditions suivantes :

  • Vous n'avez pas atteint l'âge légal de la retraite (entre 60 et 62 ans).
  • Votre capacité de travail ou de revenus est réduite d'au moins 2/3.
  • Vous êtes immatriculé depuis au moins 12 mois au moment de l'arrêt de votre travail suite à votre invalidité ou au moment de la constatation de votre invalidité par le médecin conseil de votre caisse d'Assurance Maladie.
  • Vous justifiez, au cours des 12 mois qui précédent votre arrêt de travail pour invalidité ou constatation médicale de l'invalidité, soit avoir effectué au moins 800 heures de travail salarié dont 200 heures au moins au cours des 3 premiers mois, soit avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 2 030 fois le SMIC horaire dont 1 015 fois au moins au cours des 6 premiers mois.

Vous ou votre medecin peut adresser un certificat médical au médecin conseil du service médical de votre caisse d'Assurance Maladie. Le médecin conseil du service médical de votre caisse d'Assurance Maladie fera le point avec vous sur votre état de santé et vous proposera une pension d'invalidité.

À noter que votre caisse d'Assurance Maladie peut vous accompagner tout au long des démarches à effectuer. N'hésitez pas à prendre contact avec elle.

Si vous êtes reconnue en invalidité, alors vous pourrez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 61ans et 2 mois quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Si vous exercez une activité salariée ou non-salariée au moment de vos 61 ans et 2 mois, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 66 ans et 2 mois. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire. Attention, cette condition n'est valable que pour les personnes en 1ère catégorie. Pour les personnes en 2ème et en 3ème catégorie la substitution de la pension d'invalidité avec la pension de retraite est automatique.

Bien à vous,
Fatima, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos