LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Annie,

Vous êtes née en 1953 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 165 trimestres cotisés.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

Bien-sur, le rachat de trimestres est possible, sous certaines conditions, pour le salarié du secteur privé n'ayant pas cotisé suffisamment et souhaitant augmenter le nombre de trimestres d'assurance validés pour la retraite. Depuis la dernière réforme de novembre 2010, il est possible d’effectuer des versements pour la retraite entre 20 ans et 67 ans à condition de ne pas avoir fait liquider sa retraite. Il est ouvert à toute personne ayant plus de 20 ans et plafonné à 12 trimestres au total. Vous pouvez envisager le rachat soit au titre des années d'études supérieures (diplôme obtenu), soit au titre d'années incomplètes (cotisations de moins de 4 trimestres avec affiliation au régime général).

Vous pouvez obtenir une étude personnalisée de rachat en contactant le régime général, et vous avez également la possibilité d'effectuer une estimation du montant à verser sur le site de la Caisse nationale de l'assurance vieillesse (Cnav) http://goo.gl/UnUwi

Il faut savoir que :

• vos enfants sont bien pris en compte pour le calcul de votre durée d'assurance (16 trimestres selon vos informations)
• vos périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco.
• vos périodes sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente.

Enfin, dans le cadre de l'information aux actifs, vous allez recevoir votre Estimation Indicative Globale (EIG) à vos 60 ans, donc en 2013. Ce courrier est commun à l'ensemble de vos organismes de retraite obligatoire et résume les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de votre
retraite.

Ce document vous permettra de faire le point sur votre situation.

Bien à vous

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Annie,

Vous êtes née en 1953 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 165 trimestres cotisés.

Vous pouvez aussi choisir de liquider votre retraite avant l'âge légal ou à l'âge légal mais sans le nombre de trimestres requis, il faut savoir qu'un coefficient d'abattement définitif est appliqué sur votre pension de retraite. Le calcul est fait en fonction de l'âge ou du nombre de trimestres manquants, le plus favorable des deux étant appliqué.

Bien-sur, le rachat de trimestres est possible, sous certaines conditions, pour le salarié du secteur privé n'ayant pas cotisé suffisamment et souhaitant augmenter le nombre de trimestres d'assurance validés pour la retraite. Depuis la dernière réforme de novembre 2010, il est possible d’effectuer des versements pour la retraite entre 20 ans et 67 ans à condition de ne pas avoir fait liquider sa retraite. Il est ouvert à toute personne ayant plus de 20 ans et plafonné à 12 trimestres au total. Vous pouvez envisager le rachat soit au titre des années d'études supérieures (diplôme obtenu), soit au titre d'années incomplètes (cotisations de moins de 4 trimestres avec affiliation au régime général).

Vous pouvez obtenir une étude personnalisée de rachat en contactant le régime général, et vous avez également la possibilité d'effectuer une estimation du montant à verser sur le site de la Caisse nationale de l'assurance vieillesse (Cnav) http://goo.gl/UnUwi

Il faut savoir que :

• vos enfants sont bien pris en compte pour le calcul de votre durée d'assurance (16 trimestres selon vos informations)
• vos périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco.
• vos périodes sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente.

Enfin, dans le cadre de l'information aux actifs, vous allez recevoir votre Estimation Indicative Globale (EIG) à vos 60 ans, donc en 2013. Ce courrier est commun à l'ensemble de vos organismes de retraite obligatoire et résume les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de votre
retraite.

Ce document vous permettra de faire le point sur votre situation.

Bien à vous

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos