LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineG
DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Françoise,

Vous êtes née en 1968, compte tenu de la réforme 2010 et selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Ne connaissant pas les conditions exactes de votre rachat, je ne peux précisément répondre à votre question.
Si le rachat dont vous parlez a été effectué auprès du régime de base, il faut savoir, que le rachat des années d'études supérieures est par ailleurs ouvert dans la plupart des régimes complémentaires de retraite comme ceux de l'Agirc Arrco. Il est possible de racheter jusqu’à 70 points par année d’études supérieures, dans la limite de trois ans, dans chacun des régimes Arrco et Agirc, sous conditions. Au préalable, ce rachat doit avoir été effectué auprès du régime de base.
La demande de rachat doit être présentée avant l’âge du taux plein.
Le coût dépend du nombre de points rachetés, de la valeur du point Arrco ou Agirc et de l’âge du bénéficiaire au moment du rachat.

Cependant je vous informe que le remboursement des rachats est soumis à certaines conditions :

  • les rachats de trimestres doivent avoir été opérés avant le 13 juillet 2010 ;
  • la demande de remboursement doit être présentée dans les 3 ans qui suivent la date d'entrée en vigueur de la loi portant réforme des retraites (soit le 10 novembre 2013) ;
  • l'assuré ne doit pas avoir fait valoir aucun des droits à la retraite auxquels il peut prétendre (régimes légaux ou rendus légalement obligatoires, de base et complémentaires).

Le montant remboursé aux assurés sera réévalué en fonction du coefficient de revalorisation des pensions de vieillesse. Il sera, par ailleurs, imposable sur le revenu puisque le montant du rachat des trimestres cotisés était, lui, exonéré d'impôt sur le revenu. Cette mesure concerne les assurés du régime général, le régime agricole, le régime des travailleurs indépendants (artisans, commerçants, industriels, professionnels libéraux).

Bonne journée,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de DelphineG
DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Françoise,

Vous êtes née en 1968, compte tenu de la réforme 2010 et selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Ne connaissant pas les conditions exactes de votre rachat, je ne peux précisément répondre à votre question.
Si le rachat dont vous parlez a été effectué auprès du régime de base, il faut savoir, que le rachat des années d'études supérieures est par ailleurs ouvert dans la plupart des régimes complémentaires de retraite comme ceux de l'Agirc Arrco. Il est possible de racheter jusqu’à 70 points par année d’études supérieures, dans la limite de trois ans, dans chacun des régimes Arrco et Agirc, sous conditions. Au préalable, ce rachat doit avoir été effectué auprès du régime de base.
La demande de rachat doit être présentée avant l’âge du taux plein.
Le coût dépend du nombre de points rachetés, de la valeur du point Arrco ou Agirc et de l’âge du bénéficiaire au moment du rachat.

Cependant je vous informe que le remboursement des rachats est soumis à certaines conditions :

  • les rachats de trimestres doivent avoir été opérés avant le 13 juillet 2010 ;
  • la demande de remboursement doit être présentée dans les 3 ans qui suivent la date d'entrée en vigueur de la loi portant réforme des retraites (soit le 10 novembre 2013) ;
  • l'assuré ne doit pas avoir fait valoir aucun des droits à la retraite auxquels il peut prétendre (régimes légaux ou rendus légalement obligatoires, de base et complémentaires).

Le montant remboursé aux assurés sera réévalué en fonction du coefficient de revalorisation des pensions de vieillesse. Il sera, par ailleurs, imposable sur le revenu puisque le montant du rachat des trimestres cotisés était, lui, exonéré d'impôt sur le revenu. Cette mesure concerne les assurés du régime général, le régime agricole, le régime des travailleurs indépendants (artisans, commerçants, industriels, professionnels libéraux).

Bonne journée,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos