LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah
Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Elisabeth,

En invalidité, ces périodes sont validées sur la base de trimestres assimilés. Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.

Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Pour faire mettre à jour votre carrière, vous devrez fournir courant 2013, votre notification d'invalidité deuxième catégorie et vos attestations de paiement de prestations à votre caisse de retraite complémentaire compétente.Vous cumulerez des points pour l'invalidité jusqu’à votre départ à la retraite pour Inaptitude.

De plus, reconnue en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Si vous exercez une activité salariée ou non-salariée au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à vos 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire. Attention, cette condition n'est valable que pour les personnes en 1ère catégorie. Pour les personnes en 2ème et en 3ème catégorie la substitution de la pension d'invalidité avec la pension de retraite est automatique.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Déborah
Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Elisabeth,

En invalidité, ces périodes sont validées sur la base de trimestres assimilés. Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.

Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Pour faire mettre à jour votre carrière, vous devrez fournir courant 2013, votre notification d'invalidité deuxième catégorie et vos attestations de paiement de prestations à votre caisse de retraite complémentaire compétente.Vous cumulerez des points pour l'invalidité jusqu’à votre départ à la retraite pour Inaptitude.

De plus, reconnue en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Si vous exercez une activité salariée ou non-salariée au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à vos 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire. Attention, cette condition n'est valable que pour les personnes en 1ère catégorie. Pour les personnes en 2ème et en 3ème catégorie la substitution de la pension d'invalidité avec la pension de retraite est automatique.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos