LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Régine,

Vous êtes née en 1952 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 60 ans et 9 mois, à taux plein, si vous justifiez de 164 trimestres validés.

En revanche, si vous ne bénéficiez pas de ces dispositifs, vous ne pourrez partir à la retraite qu'à 65 ans et 9 mois, à taux plein quelque soit votre durée d'assurance.

Vos deux enfants seront bien pris en considération.

Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants.

Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité,cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère.
Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

  • Concernant vos périodes de chômage indemnisées, il faut savoir qu'elles donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein. Attention, les trimestres assimilés ne sont pas pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ en retraite anticipé c'est à dire avant l'âge légal de la retraite.

Un trimestre assimilé correspond à 50 jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de 4 trimestres assimilés par année civile.

Les périodes de chômage indemnisées permettent également d’acquérir des points auprès des régimes de retraites complémentaires AGIRC- ARRCO. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse complémentaire avant la rupture du contrat de travail.

  • Vos périodes maladie sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.

Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente.

Les retraites de base et complémentaire ne sont pas attribuées automatiquement, vous devez les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer vos demandes 4 à 6 mois avant la date envisagée de votre départ à la retraite.

Avant d'entreprendre toutes démarches, informez votre employeur de votre volonté de partir à la retraite. Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.

Désormais, il n'est plus nécessaire de faire vos demandes de retraite auprès des différents régimes du secteur privé. En effet, la demande de retraite coordonnée par signalement réciproque entre le régime de la CNAV et les régimes Agirc et Arrco se fait désormais automatiquement par transmission des informations nécessaires à l'ouverture du dossier depuis Juillet 2012.

Pour faire votre demande de retraite, vous pouvez vous adresser auprès d'un point accueil de la CNAV ou dans un CICAS (Centre d'information, conseil et accueil des salariés Agirc et Arrco) 4 mois avant votre départ.

Retrouvez la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo et les coordonnées du CICAS le plus proche de chez vous qui sont indiquées via le site internet de l'Agirc-Arrco http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/particuliers-utile...

En revanche vous devrez contacter l'Ircantec pour vos activités dans le secteur public.

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

Enfin sachez que le fait de partir ou non à la retraite à l'âge légal est une décision personnelle,c'est pourquoi, je vous conseille de réunir un maximum d'informations et d'étudier les différentes options qui se présentent à vous avant de vous lancer. Vous pouvez aussi contacter la Sécurité Sociale car seul le régime de base confirme l'âge de départ à la retraite en fonction de votre situation.

Bonne journée,

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Régine,

Vous êtes née en 1952 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 60 ans et 9 mois, à taux plein, si vous justifiez de 164 trimestres validés.

En revanche, si vous ne bénéficiez pas de ces dispositifs, vous ne pourrez partir à la retraite qu'à 65 ans et 9 mois, à taux plein quelque soit votre durée d'assurance.

Vos deux enfants seront bien pris en considération.

Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants.

Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité,cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère.
Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

  • Concernant vos périodes de chômage indemnisées, il faut savoir qu'elles donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein. Attention, les trimestres assimilés ne sont pas pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ en retraite anticipé c'est à dire avant l'âge légal de la retraite.

Un trimestre assimilé correspond à 50 jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de 4 trimestres assimilés par année civile.

Les périodes de chômage indemnisées permettent également d’acquérir des points auprès des régimes de retraites complémentaires AGIRC- ARRCO. Pour pouvoir en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse complémentaire avant la rupture du contrat de travail.

  • Vos périodes maladie sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.

Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, mais qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente.

Les retraites de base et complémentaire ne sont pas attribuées automatiquement, vous devez les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer vos demandes 4 à 6 mois avant la date envisagée de votre départ à la retraite.

Avant d'entreprendre toutes démarches, informez votre employeur de votre volonté de partir à la retraite. Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.

Désormais, il n'est plus nécessaire de faire vos demandes de retraite auprès des différents régimes du secteur privé. En effet, la demande de retraite coordonnée par signalement réciproque entre le régime de la CNAV et les régimes Agirc et Arrco se fait désormais automatiquement par transmission des informations nécessaires à l'ouverture du dossier depuis Juillet 2012.

Pour faire votre demande de retraite, vous pouvez vous adresser auprès d'un point accueil de la CNAV ou dans un CICAS (Centre d'information, conseil et accueil des salariés Agirc et Arrco) 4 mois avant votre départ.

Retrouvez la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo et les coordonnées du CICAS le plus proche de chez vous qui sont indiquées via le site internet de l'Agirc-Arrco http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/particuliers-utile...

En revanche vous devrez contacter l'Ircantec pour vos activités dans le secteur public.

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

Enfin sachez que le fait de partir ou non à la retraite à l'âge légal est une décision personnelle,c'est pourquoi, je vous conseille de réunir un maximum d'informations et d'étudier les différentes options qui se présentent à vous avant de vous lancer. Vous pouvez aussi contacter la Sécurité Sociale car seul le régime de base confirme l'âge de départ à la retraite en fonction de votre situation.

Bonne journée,

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos