LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Isabelle

Isabelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

Pour prétendre à la validation de cette période et faire preuve de votre activité, il faut à minima les bulletins de salaire datant de l'époque, un certificat de travail ou l'attestation de l'employeur mentionnant les rémunérations. La déclaration sur l'honneur, qu'elle émane du salarié, de l'employeur ou de tiers, ne constitue pas une pièce justificative de l'activité. Elle ne peut être considérée à elle seule comme un moyen suffisant de preuve de l'activité salariée rémunérée (Circulaire CNAV n° 2009/71 du 29 octobre 2009, points 315, 32 et 42 sont modifiés par la circulaire Cnav 2010/13 du 05/02/2010 http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/TLR-CR_CN_200...).

Concernant le rachat de trimestres, le dispositif existe pour le salarié du secteur privé n'ayant pas ou peu cotisé sur certaines périodes et souhaitant augmenter le nombre de trimestres d'assurance validés pour la retraite.
Depuis la dernière réforme de novembre 2010, il est possible, sous certaines conditions, d’effectuer des versements pour la retraite entre 20 ans et 67 ans à condition de ne pas avoir fait liquider sa retraite. Le rachat est plafonné à 12 trimestres au total. Les périodes rachetables sont les années d'études supérieures validées par un diplôme, soit les années incomplètes pour lesquelles vous avez perçu un salaire mais n'avez pas acquis vos 4 trimestres.

Je vous conseille de contacter la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo car seul le régime de base peut confirmer si vous pouvez bénéficier du dispositif puis demander une estimation du montant du versement selon l’option choisie (taux seul, ou taux et durée d’assurance). L'outil est également disponible sur leur site http://goo.gl/UnUwi.

Bonne continuation

Isabelle, Expert Retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Isabelle

Isabelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

Pour prétendre à la validation de cette période et faire preuve de votre activité, il faut à minima les bulletins de salaire datant de l'époque, un certificat de travail ou l'attestation de l'employeur mentionnant les rémunérations. La déclaration sur l'honneur, qu'elle émane du salarié, de l'employeur ou de tiers, ne constitue pas une pièce justificative de l'activité. Elle ne peut être considérée à elle seule comme un moyen suffisant de preuve de l'activité salariée rémunérée (Circulaire CNAV n° 2009/71 du 29 octobre 2009, points 315, 32 et 42 sont modifiés par la circulaire Cnav 2010/13 du 05/02/2010 http://www.legislation.cnav.fr/textes/cr/cn/TLR-CR_CN_200...).

Concernant le rachat de trimestres, le dispositif existe pour le salarié du secteur privé n'ayant pas ou peu cotisé sur certaines périodes et souhaitant augmenter le nombre de trimestres d'assurance validés pour la retraite.
Depuis la dernière réforme de novembre 2010, il est possible, sous certaines conditions, d’effectuer des versements pour la retraite entre 20 ans et 67 ans à condition de ne pas avoir fait liquider sa retraite. Le rachat est plafonné à 12 trimestres au total. Les périodes rachetables sont les années d'études supérieures validées par un diplôme, soit les années incomplètes pour lesquelles vous avez perçu un salaire mais n'avez pas acquis vos 4 trimestres.

Je vous conseille de contacter la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo car seul le régime de base peut confirmer si vous pouvez bénéficier du dispositif puis demander une estimation du montant du versement selon l’option choisie (taux seul, ou taux et durée d’assurance). L'outil est également disponible sur leur site http://goo.gl/UnUwi.

Bonne continuation

Isabelle, Expert Retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos