LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Josette
Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Antonio,

En ce qui concerne la réversion des régimes complémentaires, votre mère doit formuler une demande spécifique à chaque régime auquel votre père a cotisé tout au long de sa carrière.

Les pensions de réversion des régimes complémentaires AGIRC/ARRCO sont égales à 60 % des points acquis par le conjoint décédé.

Elles sont attribuées sans condition de ressources.

Mais le bénéficiaire ne peut pas les percevoir avant un âge limite :

  • 55 ans pour l'Arrco

-et 60 ans pour l'Agirc
Cet âge peut être avancé à 55 ans (pension AGIRC par anticipation) ; dans ce cas, la pension de réversion Agirc est minorée sauf si le veuf ou la veuve bénéficie de la pension de réversion de la sécurité sociale, du régime des salariés agricole ou du régime minier.

Ces conditions d'âge sont supprimées si au moment du décès le bénéficiaire a deux enfants à sa charge ou s'il est invalide.

A noter également que si le bénéficiaire s'est remarié, il n'aura pas le droit à la pension Agirc-Arrco de son ex-conjoint décédé.

Si le défunt était client Malakoff Médéric, la demande de réversion peut être formulée à notre service client par mail http://www.malakoffmederic.com/particuliers/nos-reponses/... qui prendra en charge votre demande.

En espérant vous avoir aidé,

Josette, Expert retraite
Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Josette
Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Antonio,

En ce qui concerne la réversion des régimes complémentaires, votre mère doit formuler une demande spécifique à chaque régime auquel votre père a cotisé tout au long de sa carrière.

Les pensions de réversion des régimes complémentaires AGIRC/ARRCO sont égales à 60 % des points acquis par le conjoint décédé.

Elles sont attribuées sans condition de ressources.

Mais le bénéficiaire ne peut pas les percevoir avant un âge limite :

  • 55 ans pour l'Arrco

-et 60 ans pour l'Agirc
Cet âge peut être avancé à 55 ans (pension AGIRC par anticipation) ; dans ce cas, la pension de réversion Agirc est minorée sauf si le veuf ou la veuve bénéficie de la pension de réversion de la sécurité sociale, du régime des salariés agricole ou du régime minier.

Ces conditions d'âge sont supprimées si au moment du décès le bénéficiaire a deux enfants à sa charge ou s'il est invalide.

A noter également que si le bénéficiaire s'est remarié, il n'aura pas le droit à la pension Agirc-Arrco de son ex-conjoint décédé.

Si le défunt était client Malakoff Médéric, la demande de réversion peut être formulée à notre service client par mail http://www.malakoffmederic.com/particuliers/nos-reponses/... qui prendra en charge votre demande.

En espérant vous avoir aidé,

Josette, Expert retraite
Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos