LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Romain
Romain

Romain

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean Paul,

Vous êtes né en 1955 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Si vous êtes reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Pour votre information, la rupture conventionnelle est distincte du licenciement et de la démission.

Néanmoins, elle ne s'applique pas aux ruptures de contrats suite à :

• des accords collectifs de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC),
• des plans de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Dans votre situation, je vous conseille vivement de consulter le Pôle Emploi afin d'avoir tous les renseignements sur les différentes allocations existantes lors d'une rupture de contrat de travail.

Bonne continuation,

Romain, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Romain
Romain

Romain

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean Paul,

Vous êtes né en 1955 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Si vous êtes reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Pour votre information, la rupture conventionnelle est distincte du licenciement et de la démission.

Néanmoins, elle ne s'applique pas aux ruptures de contrats suite à :

• des accords collectifs de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC),
• des plans de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Dans votre situation, je vous conseille vivement de consulter le Pôle Emploi afin d'avoir tous les renseignements sur les différentes allocations existantes lors d'une rupture de contrat de travail.

Bonne continuation,

Romain, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos