LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Yaëlle
Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Chantal,

Vous êtes née en 1954 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 7 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à différents âges :

• 56 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 173 trimestres cotisés.

• 58 ans et 8 mois. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 169 trimestres cotisés.

• ou à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 165 trimestres cotisés.

A noter que ce dispositif est applicable aux fonctionnaires appartenant à un corps de catégorie dit "sédentaire" ou aux agents "non-titulaire". Si vous faites partie de la catégorie dit "active", d'autres conditions s'appliquent.

Je vous invite à demander un bilan de situation auprès du service des pensions du ministère ou établissement et régime dont vous dépendez.

Les trimestres pour enfants attribués par le régime général ou par la fonction publique sont déterminés au moment de la liquidation de la retraite et ne sont pas conditionnés à une interruption d'activité. Lorsque vous avez été affilié à un régime de sécurité sociale et à un régime spécial, la majoration est accordée en priorité par le régime spécial si celui-ci est susceptible de vous verser une pension de retraite.

La bonification accordée dans la fonction publique est de 4 trimestres par enfant nés avant 2004. Cette majoration s’applique aux femmes et aux
hommes, pour cela il faut soit :

• Avoir élevé l’enfant pendant au moins 9 ans avant son 21ème anniversaire
• Avoir réduit ou interrompu son activité de fonctionnaire pour élever son enfant pendant une durée de 2 mois dans le cadre d’un congé de
maternité, d’adoption, parental ou d’une disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans, ou d'un temps partiel de droit pour élever un
enfant.

De plus, la pension de retraite des fonctionnaires civils de l’État est majorée de 10 % pour 3 enfants et 5 % pour chaque enfant suivant, à
condition :

• de les avoir élevés pendant au moins 9 ans avant leur 16ème anniversaire.
• que se soient des enfants légitimes, naturels dont la filiation est établie, adoptifs de l'assuré ou de son conjoint, placés sous la tutelle
du fonctionnaire ou de son conjoint avec garde effective et permanente, recueillis au foyer du fonctionnaire ou de son conjoint qui en a assumé
la charge effective et permanente.

Le total de la pension et de la majoration ne peut pas être supérieur au dernier traitement de base.

Bonne journée

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Yaëlle
Yaëlle

Yaëlle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Chantal,

Vous êtes née en 1954 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 7 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à différents âges :

• 56 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 173 trimestres cotisés.

• 58 ans et 8 mois. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 169 trimestres cotisés.

• ou à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 165 trimestres cotisés.

A noter que ce dispositif est applicable aux fonctionnaires appartenant à un corps de catégorie dit "sédentaire" ou aux agents "non-titulaire". Si vous faites partie de la catégorie dit "active", d'autres conditions s'appliquent.

Je vous invite à demander un bilan de situation auprès du service des pensions du ministère ou établissement et régime dont vous dépendez.

Les trimestres pour enfants attribués par le régime général ou par la fonction publique sont déterminés au moment de la liquidation de la retraite et ne sont pas conditionnés à une interruption d'activité. Lorsque vous avez été affilié à un régime de sécurité sociale et à un régime spécial, la majoration est accordée en priorité par le régime spécial si celui-ci est susceptible de vous verser une pension de retraite.

La bonification accordée dans la fonction publique est de 4 trimestres par enfant nés avant 2004. Cette majoration s’applique aux femmes et aux
hommes, pour cela il faut soit :

• Avoir élevé l’enfant pendant au moins 9 ans avant son 21ème anniversaire
• Avoir réduit ou interrompu son activité de fonctionnaire pour élever son enfant pendant une durée de 2 mois dans le cadre d’un congé de
maternité, d’adoption, parental ou d’une disponibilité pour élever un enfant de moins de 8 ans, ou d'un temps partiel de droit pour élever un
enfant.

De plus, la pension de retraite des fonctionnaires civils de l’État est majorée de 10 % pour 3 enfants et 5 % pour chaque enfant suivant, à
condition :

• de les avoir élevés pendant au moins 9 ans avant leur 16ème anniversaire.
• que se soient des enfants légitimes, naturels dont la filiation est établie, adoptifs de l'assuré ou de son conjoint, placés sous la tutelle
du fonctionnaire ou de son conjoint avec garde effective et permanente, recueillis au foyer du fonctionnaire ou de son conjoint qui en a assumé
la charge effective et permanente.

Le total de la pension et de la majoration ne peut pas être supérieur au dernier traitement de base.

Bonne journée

Yaëlle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos