LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Cathy Expert Retraite

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nicolas,

Vous êtes parti travailler au Japon volontairement, vous êtes donc soumis au régime local d’assurance vieillesse japonais.

Un accord bilatéral de la Sécurité Sociale entre la France et le Japon a été signé en 2005 http://www.cleiss.fr/docs/textes/conv_japon.html et une présentation de cet accord a été réalisée en 2008 par UFE Japon (ufe-japon.org). Vous trouverez ce document en pièce jointe ainsi que le guide de l'expatrié.

A noter, que vous ne pouvez pas transférer vos droits en France. Vous auriez pu effectivement cotiser volontairement auprès de la Caisse des Français à l'étranger, en plus du régime japonais, si vous en aviez fait la demande dans les 2 ans à compter du 1er jour de l'exercice de votre activité au Japon.

Vous percevrez donc une pension de retraite japonaise lorsque vous remplirez les conditions prévues par ce régime :
• l'âge de la retraite à taux plein est de 65 ans
• ou à partir de 60 ans avec minoration.

Si vous revenez en France, les périodes d’assurance cotisées au Japon seront prises en compte par le régime français pour l'ouverture du droit à la pension de retraite (en terme de durée d’assurance et de taux), et réciproquement. Il n'est donc pas nécessaire de racheter des cotisations en France pour cette période effectuée au Japon.

J'espère vous avoir aidé

Bonne journée

Cathy, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Cathy Expert Retraite

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nicolas,

Vous êtes parti travailler au Japon volontairement, vous êtes donc soumis au régime local d’assurance vieillesse japonais.

Un accord bilatéral de la Sécurité Sociale entre la France et le Japon a été signé en 2005 http://www.cleiss.fr/docs/textes/conv_japon.html et une présentation de cet accord a été réalisée en 2008 par UFE Japon (ufe-japon.org). Vous trouverez ce document en pièce jointe ainsi que le guide de l'expatrié.

A noter, que vous ne pouvez pas transférer vos droits en France. Vous auriez pu effectivement cotiser volontairement auprès de la Caisse des Français à l'étranger, en plus du régime japonais, si vous en aviez fait la demande dans les 2 ans à compter du 1er jour de l'exercice de votre activité au Japon.

Vous percevrez donc une pension de retraite japonaise lorsque vous remplirez les conditions prévues par ce régime :
• l'âge de la retraite à taux plein est de 65 ans
• ou à partir de 60 ans avec minoration.

Si vous revenez en France, les périodes d’assurance cotisées au Japon seront prises en compte par le régime français pour l'ouverture du droit à la pension de retraite (en terme de durée d’assurance et de taux), et réciproquement. Il n'est donc pas nécessaire de racheter des cotisations en France pour cette période effectuée au Japon.

J'espère vous avoir aidé

Bonne journée

Cathy, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos