LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Romain
Romain

Romain

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Christine,

Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, vous pouvez :

• Si vous êtes cliente Malakoff Médéric, demander un Relevé Individuel de Situation via votre espace client TOUTM. Dans un souci de confidentialité, c'est un accès https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... nécessitant la création ou la saisie de vos identifiants pour visualiser son contenu.

• Si vous n'êtes pas cliente Malakoff Médéric, consulter le même document sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco) à laquelle vous avez cotisé.

Il faut savoir que puisque vous êtes née en 1955, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Selon vos informations, vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez éventuellement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues, vous pourriez partir à la retraite à compter de vos 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 166 trimestres cotisés.

Selon la réglementation actuelle, il faut savoir que le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite. Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre. Au 1er avril 2012, la valeur du point Arrco est à 1,2414 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4330 euros.

Le calcul de votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la sécurité sociale.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.
Attention, les trimestres assimilés ne sont pas pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ en retraite anticipé c'est à dire avant l'âge légal de la retraite.

Enfin, vos enfants sont bien pris en considération. Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.
• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Pour en savoir plus, retrouvez la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo et les coordonnées du CICAS le plus proche de chez vous, qui sont indiquées via le site internet de l'Agirc-Arrco http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/particuliers-utile...

En espérant vous avoir aidé.

Romain, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Romain
Romain

Romain

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Christine,

Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, vous pouvez :

• Si vous êtes cliente Malakoff Médéric, demander un Relevé Individuel de Situation via votre espace client TOUTM. Dans un souci de confidentialité, c'est un accès https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... nécessitant la création ou la saisie de vos identifiants pour visualiser son contenu.

• Si vous n'êtes pas cliente Malakoff Médéric, consulter le même document sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco) à laquelle vous avez cotisé.

Il faut savoir que puisque vous êtes née en 1955, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Selon vos informations, vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez éventuellement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues, vous pourriez partir à la retraite à compter de vos 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 166 trimestres cotisés.

Selon la réglementation actuelle, il faut savoir que le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite. Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre. Au 1er avril 2012, la valeur du point Arrco est à 1,2414 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4330 euros.

Le calcul de votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la sécurité sociale.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.
Attention, les trimestres assimilés ne sont pas pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ en retraite anticipé c'est à dire avant l'âge légal de la retraite.

Enfin, vos enfants sont bien pris en considération. Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.
• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Pour en savoir plus, retrouvez la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo et les coordonnées du CICAS le plus proche de chez vous, qui sont indiquées via le site internet de l'Agirc-Arrco http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/particuliers-utile...

En espérant vous avoir aidé.

Romain, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos