LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineM
DelphineM

DelphineM

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Stéphanie,

Votre père est né en 1955 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, s'il justifie de 166 trimestres validés.

Pour prétendre à un départ à la retraite anticipé au titre des carrières longues (modifié au 1/11/12), à :

• 56 ans et 4 mois, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres cotisés.

• 59 ans, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 170 trimestres cotisés.

• ou à 60 ans, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 166 trimestres cotisés.

Les périodes de chômage non indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de la durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de la retraite de base et déterminer l'âge de départ à taux plein.

Seule la 1ère période de chômage non indemnisée de la vie est prise en compte. Pour les périodes de chômage non indemnisées antérieures au 1er janvier 2011, la limite était fixée à un an, soit 4 trimestres. Elle est désormais portée à une durée maximum de un an et demi, soit 6 trimestres.

Les autres périodes de chômage non indemnisées sont prises en compte uniquement si elles font suite à une période de chômage indemnisé et pour une durée maximum de 1 an. S'il a plus de 55 ans et justifiez d’au moins 20 ans de cotisation, cette limite est portée à 20 trimestres.

Enfin, sachez que les périodes de chômage non indemnisées ne donnent pas lieu à l’attribution de points de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Les retraites de base et complémentaire ne sont pas attribuées automatiquement, il faut les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer ses demandes 4 mois avant la date envisagée de départ à la retraite.

Avant d'entreprendre toutes démarches, il faut informer son employeur de sa volonté de partir à la retraite. Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.

Votre père peut faire sa demande de retraite auprès d'un point accueil de la CNAV ou d'un CICAS (Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco) 4 mois avant son départ. Retrouvez la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo et les coordonnées du CICAS le plus proche de chez vous, qui sont indiquées via le site internet de l'Agirc-Arrco http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/particuliers-utile...

En revanche, il devra contacter l'Ircantec pour ses activités dans le secteur public.

S'il a des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, il doit également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

Bonne continuation,

Delphine M, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de DelphineM
DelphineM

DelphineM

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Stéphanie,

Votre père est né en 1955 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à 62 ans, à taux plein, s'il justifie de 166 trimestres validés.

Pour prétendre à un départ à la retraite anticipé au titre des carrières longues (modifié au 1/11/12), à :

• 56 ans et 4 mois, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 174 trimestres cotisés.

• 59 ans, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 16 ans (4 dans l'année civile des 16 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 170 trimestres cotisés.

• ou à 60 ans, il faut réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile des 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 166 trimestres cotisés.

Les périodes de chômage non indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de la durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de la retraite de base et déterminer l'âge de départ à taux plein.

Seule la 1ère période de chômage non indemnisée de la vie est prise en compte. Pour les périodes de chômage non indemnisées antérieures au 1er janvier 2011, la limite était fixée à un an, soit 4 trimestres. Elle est désormais portée à une durée maximum de un an et demi, soit 6 trimestres.

Les autres périodes de chômage non indemnisées sont prises en compte uniquement si elles font suite à une période de chômage indemnisé et pour une durée maximum de 1 an. S'il a plus de 55 ans et justifiez d’au moins 20 ans de cotisation, cette limite est portée à 20 trimestres.

Enfin, sachez que les périodes de chômage non indemnisées ne donnent pas lieu à l’attribution de points de retraite complémentaire Agirc-Arrco.

Les retraites de base et complémentaire ne sont pas attribuées automatiquement, il faut les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer ses demandes 4 mois avant la date envisagée de départ à la retraite.

Avant d'entreprendre toutes démarches, il faut informer son employeur de sa volonté de partir à la retraite. Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.

Votre père peut faire sa demande de retraite auprès d'un point accueil de la CNAV ou d'un CICAS (Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco) 4 mois avant son départ. Retrouvez la caisse de retraite de votre département http://goo.gl/Fhdmo et les coordonnées du CICAS le plus proche de chez vous, qui sont indiquées via le site internet de l'Agirc-Arrco http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/particuliers-utile...

En revanche, il devra contacter l'Ircantec pour ses activités dans le secteur public.

S'il a des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, il doit également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

Bonne continuation,

Delphine M, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos