LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jeannine,

Vous êtes née en 1959 et selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Il faut savoir que l'âge auquel la retraite est attribuée automatiquement à taux plein, c'est à dire sans décote et ce, quel que soit votre durée d'assurance est de 67 ans pour vous (susceptible d'évoluer).

Pour prétendre à un départ à la retraite anticipé, dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 166 trimestres cotisés ou réputés cotisés (susceptible d'évoluer).

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :

  • les trimestres cotisés à la charge de l’assuré ;
  • les trimestres "réputés cotisés".

Les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :

  • les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 2 trimestres ;
  • les périodes indemnisées au titre de l’assurance maladie, maternité, accidents du travail dans la limite de 4 trimestres.
  • 2 trimestres supplémentaires liés à la maternité (le trimestre au cours duquel est survenu l’accouchement est retenu).

Au régime de base, les périodes de chômage pendant lesquelles une personne ne perçoit ni les allocations chômage, ni l’ASS, mais par exemple le RSA ou le RMI, sont prises en compte pendant toute l’année qui suit une période de chômage indemnisé. Et après 55 ans, elles sont prises en compte pour une période de 5 ans.

Je vous conseille de contacter la caisse de retraite de base de votre région qui sera seule habilitée à déterminer la date à laquelle vous pourrez obtenir votre retraite au taux plein suivant votre situation.

Par ailleurs, dans le cadre de l'information aux actifs, vous recevrez à vos 55 ans, donc en 2014, votre Estimation Indicative Globale à vos 55 ans,. Ce courrier est commun à l'ensemble de vos organismes de retraite obligatoire et résume les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de votre retraite.
Ce document vous permettra de faire le point sur votre situation.

Vos enfants seront bien pris en considération.

Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Bonne journée

Josette, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jeannine,

Vous êtes née en 1959 et selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Il faut savoir que l'âge auquel la retraite est attribuée automatiquement à taux plein, c'est à dire sans décote et ce, quel que soit votre durée d'assurance est de 67 ans pour vous (susceptible d'évoluer).

Pour prétendre à un départ à la retraite anticipé, dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 166 trimestres cotisés ou réputés cotisés (susceptible d'évoluer).

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :

  • les trimestres cotisés à la charge de l’assuré ;
  • les trimestres "réputés cotisés".

Les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :

  • les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 2 trimestres ;
  • les périodes indemnisées au titre de l’assurance maladie, maternité, accidents du travail dans la limite de 4 trimestres.
  • 2 trimestres supplémentaires liés à la maternité (le trimestre au cours duquel est survenu l’accouchement est retenu).

Au régime de base, les périodes de chômage pendant lesquelles une personne ne perçoit ni les allocations chômage, ni l’ASS, mais par exemple le RSA ou le RMI, sont prises en compte pendant toute l’année qui suit une période de chômage indemnisé. Et après 55 ans, elles sont prises en compte pour une période de 5 ans.

Je vous conseille de contacter la caisse de retraite de base de votre région qui sera seule habilitée à déterminer la date à laquelle vous pourrez obtenir votre retraite au taux plein suivant votre situation.

Par ailleurs, dans le cadre de l'information aux actifs, vous recevrez à vos 55 ans, donc en 2014, votre Estimation Indicative Globale à vos 55 ans,. Ce courrier est commun à l'ensemble de vos organismes de retraite obligatoire et résume les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de votre retraite.
Ce document vous permettra de faire le point sur votre situation.

Vos enfants seront bien pris en considération.

Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Depuis 2010 existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Bonne journée

Josette, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos