LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Yvan,

Les périodes de maladie indemnisées par la Sécurité sociale peuvent être assimilées par le régime de base à des trimestres d’assurance à condition d’être salarié avant l’événement.
Ces périodes sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières).
Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.

En ce qui concerne les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO, le règlement prévoit une attribution de points garantis aux salariés indemnisés par la sécurité sociale ayant dû interrompre leur activité pendant plus de 60 jours consécutifs pour raison de santé (maladie, invalidité au titre des catégories 1,2 ou 3).
En cas d’activité réduite (mi-temps thérapeutique) et de perception des indemnités journalières de la Sécurité sociale ou d’une pension d'invalidité, le participant peut obtenir également des points garantis.
Les points de retraite attribués pendant les périodes indemnisées par la Sécurité sociale sont calculés sur la base de la moyenne journalière des droits inscrits au titre de l’exercice précédant celui au cours duquel se situe l’interruption de travail.
Le total des points attribués pour l’incapacité de travail et des points cotisés au cours du même exercice ne doit pas être supérieur au montant des droits de l’année précédente.

Selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à 60 ans.
Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 166 trimestres cotisés ou réputés cotisés (susceptible d'évoluer).

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés à la charge de l’assuré ;
• les trimestres "réputés cotisés".

Les périodes "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres ; ces trimestres sont retenus en priorité sur les autres trimestres réputés cotisés ;
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 2 trimestres ;
• les périodes indemnisées au titre de l’assurance (maladie, maternité, accidents du travail) dans la limite de 4 trimestres.
• 2 trimestres supplémentaires liés à la maternité (1 trimestre par accouchement) dans la limite de 2 trimestres

A noter que seul le régime de base déterminera votre date de départ en retraite en fonction de votre situation.

Bonne journée

Josette, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Yvan,

Les périodes de maladie indemnisées par la Sécurité sociale peuvent être assimilées par le régime de base à des trimestres d’assurance à condition d’être salarié avant l’événement.
Ces périodes sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières).
Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.

En ce qui concerne les régimes complémentaires AGIRC et ARRCO, le règlement prévoit une attribution de points garantis aux salariés indemnisés par la sécurité sociale ayant dû interrompre leur activité pendant plus de 60 jours consécutifs pour raison de santé (maladie, invalidité au titre des catégories 1,2 ou 3).
En cas d’activité réduite (mi-temps thérapeutique) et de perception des indemnités journalières de la Sécurité sociale ou d’une pension d'invalidité, le participant peut obtenir également des points garantis.
Les points de retraite attribués pendant les périodes indemnisées par la Sécurité sociale sont calculés sur la base de la moyenne journalière des droits inscrits au titre de l’exercice précédant celui au cours duquel se situe l’interruption de travail.
Le total des points attribués pour l’incapacité de travail et des points cotisés au cours du même exercice ne doit pas être supérieur au montant des droits de l’année précédente.

Selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Vous avez commencé à travailler jeune, vous pourrez surement prétendre à un départ à la retraite anticipé. Dans le cadre des carrières longues (modifié au 1/11/12), vous pourriez partir à la retraite à 60 ans.
Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 166 trimestres cotisés ou réputés cotisés (susceptible d'évoluer).

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés à la charge de l’assuré ;
• les trimestres "réputés cotisés".

Les périodes "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres ; ces trimestres sont retenus en priorité sur les autres trimestres réputés cotisés ;
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 2 trimestres ;
• les périodes indemnisées au titre de l’assurance (maladie, maternité, accidents du travail) dans la limite de 4 trimestres.
• 2 trimestres supplémentaires liés à la maternité (1 trimestre par accouchement) dans la limite de 2 trimestres

A noter que seul le régime de base déterminera votre date de départ en retraite en fonction de votre situation.

Bonne journée

Josette, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos