LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de SophieA
SophieA

SophieA

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Claudine,

Pour le régime général, la validation d'un trimestre ne dépend pas du temps de travail effectué mais des revenus perçus.

Pour valider un trimestre cotisé, il faut percevoir un salaire dont le montant est équivalent à 200 heures au Smic ou 800 heures au Smic dans l’année pour avoir quatre trimestres cotisés. La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

Selon la réglementation actuelle, il faut savoir que le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite.

Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre. Au 1er avril 2012, la valeur du point Arrco est à 1,2414 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4330 euros.

Le calcul de votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la sécurité sociale, ce qui veut dire que votre retraite de base à taux plein est au maximum égale à 1 515,50 € / mois en 2012.

De plus, Vous êtes née en 1958 et selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Reconnue en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Si vous exercez une activité salariée ou non-salariée au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à vos 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.
Attention, cette condition n'est valable que pour les personnes en 1ère catégorie.

Pour les personnes en 2ème et en 3ème catégorie (ne peuvent pas exercer une activité professionnelle) la substitution de la pension d'invalidité avec la pension de retraite est automatique.

Dans le cadre de l'information aux actifs, vous allez recevoir votre Estimation Indicative Globale (EIG) à vos 55 ans, donc en 2013. Ce courrier est commun à l'ensemble de vos organismes de retraite obligatoire et résume les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de votre retraite.

Ce document vous permettra de faire le point sur votre situation.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Bonne journée

SophieA, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de SophieA
SophieA

SophieA

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Claudine,

Pour le régime général, la validation d'un trimestre ne dépend pas du temps de travail effectué mais des revenus perçus.

Pour valider un trimestre cotisé, il faut percevoir un salaire dont le montant est équivalent à 200 heures au Smic ou 800 heures au Smic dans l’année pour avoir quatre trimestres cotisés. La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

Selon la réglementation actuelle, il faut savoir que le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite.

Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre. Au 1er avril 2012, la valeur du point Arrco est à 1,2414 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4330 euros.

Le calcul de votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la sécurité sociale, ce qui veut dire que votre retraite de base à taux plein est au maximum égale à 1 515,50 € / mois en 2012.

De plus, Vous êtes née en 1958 et selon la réglementation actuelle, vous pourriez prétendre à un départ à l'âge de 62 ans.

Le nombre de trimestres requis pour un départ à taux plein n'est pas encore déterminé.
Chaque génération née à compter du 1er janvier 1956 connaîtra par décret la durée d'assurance qui lui sera applicable pour l'obtention du taux plein avant le 31 décembre de l'année de son 56ème anniversaire.

Reconnue en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

Si vous exercez une activité salariée ou non-salariée au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à vos 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.
Attention, cette condition n'est valable que pour les personnes en 1ère catégorie.

Pour les personnes en 2ème et en 3ème catégorie (ne peuvent pas exercer une activité professionnelle) la substitution de la pension d'invalidité avec la pension de retraite est automatique.

Dans le cadre de l'information aux actifs, vous allez recevoir votre Estimation Indicative Globale (EIG) à vos 55 ans, donc en 2013. Ce courrier est commun à l'ensemble de vos organismes de retraite obligatoire et résume les droits que vous avez obtenus tout au long de votre carrière, auxquels s'ajoute une estimation du montant de votre retraite.

Ce document vous permettra de faire le point sur votre situation.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Bonne journée

SophieA, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos