LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Dominique,

Vous êtes née en 1953 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

D'après vos informations, vous ne remplissez pas ces conditions, et vous pourrez prétendre à votre retraite à taux plein à 63 ans et 3 mois.

Suite à votre licenciement, vous devriez en effet, être pris en charge par les ASSEDICS jusqu'à votre départ en retraite. Je vous conseille de vous renseigner auprès du Pôle emploi, pour qu'il vous explique au vu de votre situation.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Les périodes de chômage non indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein.

Seule la 1ère période de chômage non indemnisée de votre vie est prise en compte. Pour les périodes de chômage non indemnisées antérieures au 1er janvier 2011, la limite était fixée à un an, soit 4 trimestres. Elle est désormais portée à une durée maximum de un an et demi, soit 6 trimestres.

Les autres périodes de chômage non indemnisées sont prises en compte uniquement si elles font suite à une période de chômage indemnisé et pour une durée maximum de 1 an. Si vous avez plus de 55 ans et justifiez d’au moins 20 ans de cotisation, cette limite est portée à 20 trimestres.

Enfin, sachez que les périodes de chômage non indemnisées ne donnent pas lieu à l’attribution de points de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO.

Bien à vous,
Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Dominique,

Vous êtes née en 1953 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

D'après vos informations, vous ne remplissez pas ces conditions, et vous pourrez prétendre à votre retraite à taux plein à 63 ans et 3 mois.

Suite à votre licenciement, vous devriez en effet, être pris en charge par les ASSEDICS jusqu'à votre départ en retraite. Je vous conseille de vous renseigner auprès du Pôle emploi, pour qu'il vous explique au vu de votre situation.

Les périodes de chômage indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Les périodes de chômage non indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein.

Seule la 1ère période de chômage non indemnisée de votre vie est prise en compte. Pour les périodes de chômage non indemnisées antérieures au 1er janvier 2011, la limite était fixée à un an, soit 4 trimestres. Elle est désormais portée à une durée maximum de un an et demi, soit 6 trimestres.

Les autres périodes de chômage non indemnisées sont prises en compte uniquement si elles font suite à une période de chômage indemnisé et pour une durée maximum de 1 an. Si vous avez plus de 55 ans et justifiez d’au moins 20 ans de cotisation, cette limite est portée à 20 trimestres.

Enfin, sachez que les périodes de chômage non indemnisées ne donnent pas lieu à l’attribution de points de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO.

Bien à vous,
Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos