LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Madame,

Les personnes nées en 1954 et selon la réglementation actuelle, peuvent prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 7 mois, à taux plein, si elles justifient de 165 trimestres validés.

Si à l’âge légal, vous n’avez pas acquis ce nombre de trimestres, vous pourrez choisir de partir à la retraite à compter de cette date mais votre allocation de retraite sera alors réduite : une décote sera appliquée sur le montant de la retraite et de manière définitive aux régimes de base et complémentaire.

Pour obtenir votre retraite à taux plein, vous pourrez :

  • soit continuer à travailler jusqu’à ce que la durée d’assurance requise devienne suffisante.
  • ou atteindre l'âge auquel la retraite est attribuée à taux plein pour votre génération (66 ans et 7 mois), c'est à dire sans décote et ce, quelle que soit votre durée d'assurance. L’allocation de retraite sera calculée proportionnellement au nombre de trimestres acquis.
  • A SAVOIR : il existe des dispositifs dérogatoires permettant de partir à la retraite à taux plein pour certaines catégories de personnes :

    • avant l’âge légal (carrière longue, handicap, pénibilité)
    • à l’âge légal (inaptitude au travail)
    • à 65 ans (situations particulières)
    • Pour connaître toutes ces conditions, je vous communique le lien des sites du régime général et de la retraite complémentaire Agirc/Arrco
      Assurance Retraite : http://www.lassuranceretraite.fr
      Agirc/Arrco : http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/demander-sa-retraite/

      A NOTER : Les âges légaux sont différents selon les régimes (régime de la fonction publique ou dans les régimes spéciaux).

      Vos enfants seront bien pris en considération.

      Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

      • La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.
      existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

      Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

      En ce qui concerne le travail à mi-temps, au régime général, la validation d'un trimestre ne dépend pas du temps de travail effectué mais des revenus perçus. Il suffit en effet pour valider un trimestre d'avoir cotisé sur la base d'un salaire brut égal à 200 fois le Smic horaire en vigueur au 1er janvier de l'année travaillée.

      Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, vous pouvez :
      • Si vous êtes cliente Malakoff Médéric, demander un Relevé Individuel de Situation via votre espace client TOUTM. Dans un souci de confidentialité, c'est un accès https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... nécessitant la création ou la saisie de vos identifiants pour visualiser son contenu.
      • Si vous n'êtes pas cliente Malakoff Médéric, consulter le même document sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco).

      Je vous conseille de contacter la caisse de retraite de la Sécurité sociale de votre région http://goo.gl/Fhdmo qui est seule habilitée à déterminer la date à laquelle vous pourrez obtenir votre retraite au taux plein, suivant votre situation.

      Bonne journée
      Josette, Expert retraite
      Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Josette

Josette

Niveau
0
Score
0
Equipe

Madame,

Les personnes nées en 1954 et selon la réglementation actuelle, peuvent prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 7 mois, à taux plein, si elles justifient de 165 trimestres validés.

Si à l’âge légal, vous n’avez pas acquis ce nombre de trimestres, vous pourrez choisir de partir à la retraite à compter de cette date mais votre allocation de retraite sera alors réduite : une décote sera appliquée sur le montant de la retraite et de manière définitive aux régimes de base et complémentaire.

Pour obtenir votre retraite à taux plein, vous pourrez :

  • soit continuer à travailler jusqu’à ce que la durée d’assurance requise devienne suffisante.
  • ou atteindre l'âge auquel la retraite est attribuée à taux plein pour votre génération (66 ans et 7 mois), c'est à dire sans décote et ce, quelle que soit votre durée d'assurance. L’allocation de retraite sera calculée proportionnellement au nombre de trimestres acquis.
  • A SAVOIR : il existe des dispositifs dérogatoires permettant de partir à la retraite à taux plein pour certaines catégories de personnes :

    • avant l’âge légal (carrière longue, handicap, pénibilité)
    • à l’âge légal (inaptitude au travail)
    • à 65 ans (situations particulières)
    • Pour connaître toutes ces conditions, je vous communique le lien des sites du régime général et de la retraite complémentaire Agirc/Arrco
      Assurance Retraite : http://www.lassuranceretraite.fr
      Agirc/Arrco : http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/demander-sa-retraite/

      A NOTER : Les âges légaux sont différents selon les régimes (régime de la fonction publique ou dans les régimes spéciaux).

      Vos enfants seront bien pris en considération.

      Pour le régime général, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins un enfant :

      • La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant sont accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.
      existe une majoration de quatre trimestres au titre de l'éducation des enfants. Contrairement aux trimestres accordés au titre de la maternité, cette majoration ne bénéficie pas forcément exclusivement à la mère. Elle est attribuée ou partagée avec le père. La décision doit intervenir avant le 4ème anniversaire de l'enfant.

      Pour la retraite complémentaire, les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

      En ce qui concerne le travail à mi-temps, au régime général, la validation d'un trimestre ne dépend pas du temps de travail effectué mais des revenus perçus. Il suffit en effet pour valider un trimestre d'avoir cotisé sur la base d'un salaire brut égal à 200 fois le Smic horaire en vigueur au 1er janvier de l'année travaillée.

      Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, vous pouvez :
      • Si vous êtes cliente Malakoff Médéric, demander un Relevé Individuel de Situation via votre espace client TOUTM. Dans un souci de confidentialité, c'est un accès https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... nécessitant la création ou la saisie de vos identifiants pour visualiser son contenu.
      • Si vous n'êtes pas cliente Malakoff Médéric, consulter le même document sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco).

      Je vous conseille de contacter la caisse de retraite de la Sécurité sociale de votre région http://goo.gl/Fhdmo qui est seule habilitée à déterminer la date à laquelle vous pourrez obtenir votre retraite au taux plein, suivant votre situation.

      Bonne journée
      Josette, Expert retraite
      Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos