LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineG
DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour André,

Effectivement, les périodes de chômage non indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein.

Seule la 1ère période de chômage non indemnisé de votre vie est prise en compte. Pour les périodes de chômage non indemnisé antérieures au 1er janvier 2011, la limite était fixée à un an, soit 4 trimestres. Elle est désormais portée à une durée maximum de un an et demi, soit 6 trimestres.

Les autres périodes de chômage non indemnisé sont prises en compte uniquement si elles font suite à une période de chômage indemnisé et pour une durée maximum de 1 an. Si vous avez plus de 55 ans et justifiez d’au moins 20 ans de cotisation, cette limite est portée à 20 trimestres.

Enfin, sachez que les périodes de chômage non indemnisées ne donnent pas lieu à l’attribution de points de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO.

Avant toute radiation de la liste des demandeurs d'emploi, Pôle emploi informe le demandeur d'emploi qui dispose d'un délai de 15 jours calendaires pour présenter ses observations écrites. Ce délai débute à partir de la date d'envoi du courrier de Pôle emploi.

Le demandeur d'emploi peut aussi demander un entretien auprès du directeur de son agence afin d'expliquer plus précisément sa situation. Il peut être accompagné de la personne de son choix.

Si l'entretien a lieu avant que le demandeur d'emploi ait produit ses observations, le directeur d'agence l'invite à les formaliser sur-le-champ. En cas de refus, il peut les fournir dans la limite des 15 jours suivant la réception du courrier d'information.

Le demandeur d'emploi cesse d'être inscrit :
• s'il n'a fourni aucune observation écrite dans le délai des 15 jours,
• ou si les observations fournies n'ont apporté aucun élément susceptible de modifier la décision de Pôle emploi.

La décision de radiation doit être motivée. Elle est notifiée par Pôle emploi au demandeur d'emploi et transmise au préfet.

Elle prend effet à la date de sa notification au demandeur d'emploi sauf lorsqu'elle intervient à la suite d'une décision de suppression des allocations chômage par le préfet. Dans ce cas, elle prend effet à la date de la décision du préfet

Le demandeur d'emploi peut faire un recours, non suspensif, auprès du directeur de son agence Pôle emploi puis éventuellement un recours contentieux devant le tribunal administratif.

Je vous conseille en conséquence de prendre contact avec le Pôle emploi dont vous dépendez.

Bonne journée,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de DelphineG
DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour André,

Effectivement, les périodes de chômage non indemnisées donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage sont pris en compte pour calculer le montant de votre retraite de base et déterminer votre âge de départ à taux plein.

Seule la 1ère période de chômage non indemnisé de votre vie est prise en compte. Pour les périodes de chômage non indemnisé antérieures au 1er janvier 2011, la limite était fixée à un an, soit 4 trimestres. Elle est désormais portée à une durée maximum de un an et demi, soit 6 trimestres.

Les autres périodes de chômage non indemnisé sont prises en compte uniquement si elles font suite à une période de chômage indemnisé et pour une durée maximum de 1 an. Si vous avez plus de 55 ans et justifiez d’au moins 20 ans de cotisation, cette limite est portée à 20 trimestres.

Enfin, sachez que les périodes de chômage non indemnisées ne donnent pas lieu à l’attribution de points de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO.

Avant toute radiation de la liste des demandeurs d'emploi, Pôle emploi informe le demandeur d'emploi qui dispose d'un délai de 15 jours calendaires pour présenter ses observations écrites. Ce délai débute à partir de la date d'envoi du courrier de Pôle emploi.

Le demandeur d'emploi peut aussi demander un entretien auprès du directeur de son agence afin d'expliquer plus précisément sa situation. Il peut être accompagné de la personne de son choix.

Si l'entretien a lieu avant que le demandeur d'emploi ait produit ses observations, le directeur d'agence l'invite à les formaliser sur-le-champ. En cas de refus, il peut les fournir dans la limite des 15 jours suivant la réception du courrier d'information.

Le demandeur d'emploi cesse d'être inscrit :
• s'il n'a fourni aucune observation écrite dans le délai des 15 jours,
• ou si les observations fournies n'ont apporté aucun élément susceptible de modifier la décision de Pôle emploi.

La décision de radiation doit être motivée. Elle est notifiée par Pôle emploi au demandeur d'emploi et transmise au préfet.

Elle prend effet à la date de sa notification au demandeur d'emploi sauf lorsqu'elle intervient à la suite d'une décision de suppression des allocations chômage par le préfet. Dans ce cas, elle prend effet à la date de la décision du préfet

Le demandeur d'emploi peut faire un recours, non suspensif, auprès du directeur de son agence Pôle emploi puis éventuellement un recours contentieux devant le tribunal administratif.

Je vous conseille en conséquence de prendre contact avec le Pôle emploi dont vous dépendez.

Bonne journée,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos