LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Cathy Expert Retraite
Cathy

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Juliette,

Vous avez posé différentes questions à la fois sur le fonctionnement du régime de base du secteur privé et du secteur public. Les conditions applicables ne sont pas toutes semblables.

Comme je vous le disais précédemment, la validation d'un trimestre au titre du régime de base du secteur privé ne dépend pas du temps de travail mais effectivement des revenus perçus.

Pour valider un trimestre cotisé, il faut percevoir un salaire dont le montant est équivalent à 200 heures au Smic ou 800 heures au Smic dans l’année pour avoir quatre trimestres cotisés. La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

Par exemple : pour valider 1 trimestre en 1970, il faut avoir perçu une rémunération au moins égale à 412,50 francs, soit 1 650 francs dans l’année pour valider 4 trimestres ; que ces revenus correspondent à 1 jour ou 365 jours de travail effectif (Sources : http://www.legislation.cnav.fr/doc_communs/lb_global/BNL-...).

Le régime de la CNRACL, quand a lui, comptabilise la durée effective de travail : 1 trimestre équivaut à 90 jours d'activité professionnelle.

Bonne fin de journée

Cathy, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Cathy Expert Retraite
Cathy

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Juliette,

Vous avez posé différentes questions à la fois sur le fonctionnement du régime de base du secteur privé et du secteur public. Les conditions applicables ne sont pas toutes semblables.

Comme je vous le disais précédemment, la validation d'un trimestre au titre du régime de base du secteur privé ne dépend pas du temps de travail mais effectivement des revenus perçus.

Pour valider un trimestre cotisé, il faut percevoir un salaire dont le montant est équivalent à 200 heures au Smic ou 800 heures au Smic dans l’année pour avoir quatre trimestres cotisés. La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

Par exemple : pour valider 1 trimestre en 1970, il faut avoir perçu une rémunération au moins égale à 412,50 francs, soit 1 650 francs dans l’année pour valider 4 trimestres ; que ces revenus correspondent à 1 jour ou 365 jours de travail effectif (Sources : http://www.legislation.cnav.fr/doc_communs/lb_global/BNL-...).

Le régime de la CNRACL, quand a lui, comptabilise la durée effective de travail : 1 trimestre équivaut à 90 jours d'activité professionnelle.

Bonne fin de journée

Cathy, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos