LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineG
DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Marie,

Vous êtes né en 1954 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 7 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Les trimestres cotisés correspondent aux périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié. Ils seront pris en compte pour déterminer votre âge de départ et calculer le montant de votre pension retraite.

Les trimestres assimilés permettent de prendre en compte les périodes pendant lesquelles vous n’avez pas versé de cotisations. Il s’agit souvent d’interruptions involontaires de travail, par exemple pour maladie, maternité, invalidité chômage ou service militaire.

Ces périodes seront prises en compte pour déterminer votre âge de départ et calculer le montant de votre pension retraite.

Comme vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez prétendre à la retraite dans le cadre des carrières longues. Malheureusement je n'ai pas assez d'éléments pour vous répondre précisément car je ne connais pas la durée d'assurance exacte avant vos 20 ans.

Oui, le travail de nuit est réglementé et bénéficie de contreparties qui doivent être données sous forme de repos compensateur et, le cas échéant, de compensation salariale. C’est la convention ou l’accord collectif applicable à l’entreprise où le travail de nuit est organisé, qui prévoit les mesures, notamment financières, destinées à compenser les contraintes du travail de nuit.

Dans le cadre de la retraite, depuis le 1er juillet 2011, il existe la retraite anticipée pour pénibilité (retraite à taux plein dès 60 ans et non cumulable avec une pension d'invalidité).

Par contre il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 10 % ou 20% liée au travail au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail et sous réserve de remplir certaines conditions, notamment celle d'avoir été exposé 17 ans à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels.

Cette condition de durée d'exposition se rapporte à trois types de facteurs : les contraintes physiques marquées (port de charges lourdes, postures pénibles), l'environnement agressif (bruit, température...) ou encore les rythmes de travail (travail de nuit, notamment). Les textes ne prévoient pas de seuil pour ces facteurs, laissant une marge d'appréciation aux commissions pluridisciplinaires qui examineront les dossiers des candidats.

Il faut donc vous rapprocher de la caisse de retraite de la sécurité sociale de votre département qui pourra statuer précisément sur votre cas.

Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, et si vous êtes clientMalakoff Médéric, vous pouvez :

• Demander un Relevé Individuel de Situation https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... via votre espace client TOUTM.

• Utiliser notre simulateur retraite http://goo.gl/Dh8n7 ; il vous permettra d'obtenir directement une estimation de vos futurs revenus à la retraite en fonction, des droits acquis au terme de votre carrière professionnelle et/ou de l'âge auquel vous pensez partir.

Attention, ce sont des accès qui nécessitent la création ou la saisie de vos identifiants.

Si vous n'êtes pas client Malakoff Médéric, consultez votre Relevé Actualisé de Points sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco) à laquelle vous avez cotisé.

J'espère vous avoir aidé,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de DelphineG
DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Marie,

Vous êtes né en 1954 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 7 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Les trimestres cotisés correspondent aux périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié. Ils seront pris en compte pour déterminer votre âge de départ et calculer le montant de votre pension retraite.

Les trimestres assimilés permettent de prendre en compte les périodes pendant lesquelles vous n’avez pas versé de cotisations. Il s’agit souvent d’interruptions involontaires de travail, par exemple pour maladie, maternité, invalidité chômage ou service militaire.

Ces périodes seront prises en compte pour déterminer votre âge de départ et calculer le montant de votre pension retraite.

Comme vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez prétendre à la retraite dans le cadre des carrières longues. Malheureusement je n'ai pas assez d'éléments pour vous répondre précisément car je ne connais pas la durée d'assurance exacte avant vos 20 ans.

Oui, le travail de nuit est réglementé et bénéficie de contreparties qui doivent être données sous forme de repos compensateur et, le cas échéant, de compensation salariale. C’est la convention ou l’accord collectif applicable à l’entreprise où le travail de nuit est organisé, qui prévoit les mesures, notamment financières, destinées à compenser les contraintes du travail de nuit.

Dans le cadre de la retraite, depuis le 1er juillet 2011, il existe la retraite anticipée pour pénibilité (retraite à taux plein dès 60 ans et non cumulable avec une pension d'invalidité).

Par contre il faut justifier d'une incapacité permanente d'au moins 10 % ou 20% liée au travail au titre d'une maladie professionnelle ou d'un accident du travail et sous réserve de remplir certaines conditions, notamment celle d'avoir été exposé 17 ans à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels.

Cette condition de durée d'exposition se rapporte à trois types de facteurs : les contraintes physiques marquées (port de charges lourdes, postures pénibles), l'environnement agressif (bruit, température...) ou encore les rythmes de travail (travail de nuit, notamment). Les textes ne prévoient pas de seuil pour ces facteurs, laissant une marge d'appréciation aux commissions pluridisciplinaires qui examineront les dossiers des candidats.

Il faut donc vous rapprocher de la caisse de retraite de la sécurité sociale de votre département qui pourra statuer précisément sur votre cas.

Pour faire un point sur l'ensemble des droits acquis auprès des différents organismes de retraite tout au long de votre carrière professionnelle, et si vous êtes clientMalakoff Médéric, vous pouvez :

• Demander un Relevé Individuel de Situation https://extranet.malakoffmederic.com/espaceClient/actifs/... via votre espace client TOUTM.

• Utiliser notre simulateur retraite http://goo.gl/Dh8n7 ; il vous permettra d'obtenir directement une estimation de vos futurs revenus à la retraite en fonction, des droits acquis au terme de votre carrière professionnelle et/ou de l'âge auquel vous pensez partir.

Attention, ce sont des accès qui nécessitent la création ou la saisie de vos identifiants.

Si vous n'êtes pas client Malakoff Médéric, consultez votre Relevé Actualisé de Points sur Internet en vous connectant sur le site de la dernière institution de retraite complémentaire (Agirc/Arrco) à laquelle vous avez cotisé.

J'espère vous avoir aidé,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos