LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Isabelle

Isabelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nadjib,

Vous êtes né en 1953 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Il faut savoir qu'un allocataire de l’AAH ne cotise pas pour la retraite. Si vous n'avez jamais cotisé, vous ne pourrez bénéficier d'aucune pension de vieillesse.
Cependant, à 60 ans (sous réserve d’une modification de cet âge dans le cadre de la réforme des retraites), le versement de l’AAH prend fin.
En effet, tous les bénéficiaires de l’AAH sont réputés inaptes au travail à l’âge de 60 ans, les allocataires doivent faire valoir leurs droits à un avantage vieillesse.
Si vous n'avez jamais cotisé, vous devrez faire valoir vos droits à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) qui constitue un montant minimum de pension de vieillesse accordé, sous condition de ressources, aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d'un revenu.
Sachez également que si vous avez un taux d’incapacité de plus de 80%, une allocation différentielle pourra éventuellement vous être attribuée, si le montant de celle-ci est inférieur au montant de l’AAH à taux plein.

En ce qui concerne l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) qui constitue le "minimum vieillesse". Elle est versée sous conditions de ressources et permet aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite de bénéficier d'un revenu d'existence, à l'âge de la retraite.
Ce dispositif est ouvert à toute personne âgée de 65 ans (sauf quand il est attribué au titre de l’inaptitude) dont les ressources annuelles sont inférieures à 9 9447,21 € pour une personne seule, et à 14 667,32 € pour un couple (montants au 1er avril 2013). Le montant maximal versé est de 787,26 € par mois pour une personne seule, et de 1 222,27 € pour un couple au 1er avril 2013.

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès d'un point accueil de la CNAV http://goo.gl/Fhdmo ou contacter le 39.60 (prix d'un appel local depuis un poste fixe du lundi au vendredi de 8h à 17h / pour appeler de l'étranger, d'une box ou d'un mobile, composez le 09 71 10 39 60).

J'espère vous avoir aidé

Isabelle Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Isabelle

Isabelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Nadjib,

Vous êtes né en 1953 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Il faut savoir qu'un allocataire de l’AAH ne cotise pas pour la retraite. Si vous n'avez jamais cotisé, vous ne pourrez bénéficier d'aucune pension de vieillesse.
Cependant, à 60 ans (sous réserve d’une modification de cet âge dans le cadre de la réforme des retraites), le versement de l’AAH prend fin.
En effet, tous les bénéficiaires de l’AAH sont réputés inaptes au travail à l’âge de 60 ans, les allocataires doivent faire valoir leurs droits à un avantage vieillesse.
Si vous n'avez jamais cotisé, vous devrez faire valoir vos droits à l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) qui constitue un montant minimum de pension de vieillesse accordé, sous condition de ressources, aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite pour pouvoir bénéficier d'un revenu.
Sachez également que si vous avez un taux d’incapacité de plus de 80%, une allocation différentielle pourra éventuellement vous être attribuée, si le montant de celle-ci est inférieur au montant de l’AAH à taux plein.

En ce qui concerne l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) qui constitue le "minimum vieillesse". Elle est versée sous conditions de ressources et permet aux personnes qui n'ont pas suffisamment cotisé aux régimes de retraite de bénéficier d'un revenu d'existence, à l'âge de la retraite.
Ce dispositif est ouvert à toute personne âgée de 65 ans (sauf quand il est attribué au titre de l’inaptitude) dont les ressources annuelles sont inférieures à 9 9447,21 € pour une personne seule, et à 14 667,32 € pour un couple (montants au 1er avril 2013). Le montant maximal versé est de 787,26 € par mois pour une personne seule, et de 1 222,27 € pour un couple au 1er avril 2013.

Pour en savoir plus, renseignez-vous auprès d'un point accueil de la CNAV http://goo.gl/Fhdmo ou contacter le 39.60 (prix d'un appel local depuis un poste fixe du lundi au vendredi de 8h à 17h / pour appeler de l'étranger, d'une box ou d'un mobile, composez le 09 71 10 39 60).

J'espère vous avoir aidé

Isabelle Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos