LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Isabelle

Isabelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean Claude,

Vous êtes né en 1954 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 7 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Comme vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez prétendre à la retraite dans le cadre des carrières longues. Malheureusement je n'ai pas assez d'éléments pour vous répondre précisément car je ne connais pas la durée d'assurance exacte avant vos 20 ans.

Les retraites de base et complémentaire du secteur privé ne sont pas attribuées automatiquement, vous devez les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer vos demandes 4 mois avant la date envisagée de votre départ à la retraite.
Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.Vous pouvez faire votre demande de retraite auprès :
• d'un organisme de l’Assurance retraite : la Cnav ou la Carsat de votre région http://goo.gl/Fhdmo ou,
• d'un CICAS (Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco) http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/utiles/annuaire-de...
• de votre caisse de retraite complémentaire http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

En ce qui concerne votre deuxième question, vous avez la possibilité de poursuivre votre activité à temps partiel pour optimiser le montant de votre retraite.

Avec la retraite progressive vous réduisez votre temps de travail tout en continuant à bénéficier d'une partie de vos retraites, base et complémentaire. Maintenir votre activité à temps partiel peut contribuer à acquérir des droits et des trimestres pour vous assurer un niveau de pension élevé lorsque vous cessez totalement de travailler.
Je vous précise toutefois que ce dispositif n'est valable qu'avec l'accord de votre employeur.

Les conditions pour bénéficier de la retraite progressive répondent à trois critères :

• Justifier d'au moins 150 trimestres
• Avoir l'acceptation de votre employeur pour le temps partiel
• Avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite (entre 60 et 62 ans)
Pendant votre retraite progressive, le montant de votre pension sera calculé de façon provisoire en fonction de votre activité à temps partiel. Vous percevrez également une partie de vos retraites complémentaires ARRCO et AGIRC.
La retraite progressive dure aussi longtemps que vous poursuivez l'activité à temps partiel. En revanche, elle sera suspendue si vous reprenez une activité à temps complet ou si vous exercez une activité à temps partiel en complément.
Le jour où vous cesserez votre activité, vos pensions retraite seront recalculées, en fonction des droits que vous avez acquis pendant la retraite progressive.

Il y a aussi la solution du cumul emploi /retraite. Pour pouvoir cumuler en totalité vos retraites sans limite de ressources et sans suspension de vos allocations, vous devez remplir 3 conditions :
• Avoir fait liquider la totalité de vos retraites personnelles françaises et étrangères
• Avoir obtenu le taux plein

  • Avoir atteint l 'âge légal de la retraite

Si vous ne remplissez pas ces conditions, la somme de votre salaire de reprise d’activité et de l’ensemble de vos retraites ne devra pas dépasser l’une des trois limites suivantes :
• 160% du smic mensuel (brut)
• votre dernier salaire
• votre salaire moyen pendant vos 10 dernières années d’activité

A noter que vous devrez attendre 6 mois après la date d'effet de votre retraite pour une nouvelle activité dans la même entreprise (pour le régime de la sécurité sociale uniquement). Il n'y a pas de condition de durée d'interruption si vous reprenez une activité dans une autre entreprise.

Toutes les cotisations habituelles seront prélevées sur votre nouveau salaire. Attention, celles-ci ne vous donneront droit à aucune revalorisation du montant de votre pension retraite. Une fois liquidées, les retraites ne sont pas recalculées. En revanche, si vous reprenez une activité dans un autre régime (différent de celui qui verse votre retraite), cela vous permettra de cumuler intégralement votre retraite avec ce nouveau revenu et d'obtenir de nouveaux droits.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Bien à vous

Isabelle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Isabelle

Isabelle

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean Claude,

Vous êtes né en 1954 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 7 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Comme vous avez commencé à travailler jeune, vous pouvez prétendre à la retraite dans le cadre des carrières longues. Malheureusement je n'ai pas assez d'éléments pour vous répondre précisément car je ne connais pas la durée d'assurance exacte avant vos 20 ans.

Les retraites de base et complémentaire du secteur privé ne sont pas attribuées automatiquement, vous devez les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer vos demandes 4 mois avant la date envisagée de votre départ à la retraite.
Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.Vous pouvez faire votre demande de retraite auprès :
• d'un organisme de l’Assurance retraite : la Cnav ou la Carsat de votre région http://goo.gl/Fhdmo ou,
• d'un CICAS (Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco) http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/utiles/annuaire-de...
• de votre caisse de retraite complémentaire http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

En ce qui concerne votre deuxième question, vous avez la possibilité de poursuivre votre activité à temps partiel pour optimiser le montant de votre retraite.

Avec la retraite progressive vous réduisez votre temps de travail tout en continuant à bénéficier d'une partie de vos retraites, base et complémentaire. Maintenir votre activité à temps partiel peut contribuer à acquérir des droits et des trimestres pour vous assurer un niveau de pension élevé lorsque vous cessez totalement de travailler.
Je vous précise toutefois que ce dispositif n'est valable qu'avec l'accord de votre employeur.

Les conditions pour bénéficier de la retraite progressive répondent à trois critères :

• Justifier d'au moins 150 trimestres
• Avoir l'acceptation de votre employeur pour le temps partiel
• Avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite (entre 60 et 62 ans)
Pendant votre retraite progressive, le montant de votre pension sera calculé de façon provisoire en fonction de votre activité à temps partiel. Vous percevrez également une partie de vos retraites complémentaires ARRCO et AGIRC.
La retraite progressive dure aussi longtemps que vous poursuivez l'activité à temps partiel. En revanche, elle sera suspendue si vous reprenez une activité à temps complet ou si vous exercez une activité à temps partiel en complément.
Le jour où vous cesserez votre activité, vos pensions retraite seront recalculées, en fonction des droits que vous avez acquis pendant la retraite progressive.

Il y a aussi la solution du cumul emploi /retraite. Pour pouvoir cumuler en totalité vos retraites sans limite de ressources et sans suspension de vos allocations, vous devez remplir 3 conditions :
• Avoir fait liquider la totalité de vos retraites personnelles françaises et étrangères
• Avoir obtenu le taux plein

  • Avoir atteint l 'âge légal de la retraite

Si vous ne remplissez pas ces conditions, la somme de votre salaire de reprise d’activité et de l’ensemble de vos retraites ne devra pas dépasser l’une des trois limites suivantes :
• 160% du smic mensuel (brut)
• votre dernier salaire
• votre salaire moyen pendant vos 10 dernières années d’activité

A noter que vous devrez attendre 6 mois après la date d'effet de votre retraite pour une nouvelle activité dans la même entreprise (pour le régime de la sécurité sociale uniquement). Il n'y a pas de condition de durée d'interruption si vous reprenez une activité dans une autre entreprise.

Toutes les cotisations habituelles seront prélevées sur votre nouveau salaire. Attention, celles-ci ne vous donneront droit à aucune revalorisation du montant de votre pension retraite. Une fois liquidées, les retraites ne sont pas recalculées. En revanche, si vous reprenez une activité dans un autre régime (différent de celui qui verse votre retraite), cela vous permettra de cumuler intégralement votre retraite avec ce nouveau revenu et d'obtenir de nouveaux droits.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Bien à vous

Isabelle, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos