LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Cathy Expert Retraite

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Didier,

En fait, tout dépend de votre parcours professionnel dans le secteur privé, de votre salaire actuel et de vos choix personnels de vie.

Afin de vous aider dans votre choix final sachez que selon la réglementation actuelle :

** Votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la Sécurité sociale, ce qui veut dire qu'une retraite de base à taux plein (hors majorations et surcote) sera inférieure à 16 664 € pour un départ en 2013.

** Le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite. Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre.
Au 1er avril 2013, la valeur du point Arrco est à 1,2513 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4352 euros.

** Plus globalement, il faut savoir que né en 1953 vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Vous avez commencé à travailler jeune, dans le cadre des carrières longues pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à différents âges, il faut remplir les conditions suivantes :

• 59 ans et 8 mois. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 17ans et justifier de 165 trimestres cotisés

• ou à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 165 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés à la charge de l’assuré
• les trimestres "réputés cotisés"

Les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 2 trimestres
• les périodes indemnisées au titre de l’assurance maladie, accidents du travail, maternité dans la limite de 4 trimestres et 2 trimestres supplémentaires liés à la maternité, soit un total maximum de 6 trimestres

** Les assurés qui continuent de travailler après l'age légal de départ à la retraite et au-delà de la durée d'assurance nécessaire pour une retraite à taux plein bénéficient d'une majoration de la pension de retraite de base, appelée surcote. Pour chaque trimestre de surcote cotisé à partir du 01 janvier 2009, c'est un taux unique de 1,25%.

** Enfin, pour pouvoir cumuler en totalité vos retraites sans limite de ressources et sans suspension de vos allocations, vous devez remplir 3 conditions :
• Avoir fait liquider la totalité de vos retraites personnelles françaises et étrangères
• Avoir obtenu le taux plein
• Avoir atteint l'âge légal de la retraite

Si vous ne remplissez pas ces conditions, la somme de votre salaire de reprise d’activité et de l’ensemble de vos retraites ne devra pas dépasser l’une des trois limites suivantes :
• 160% du smic mensuel (brut)
• votre dernier salaire
• votre salaire moyen pendant vos 10 dernières années d’activité

A noter que vous devrez attendre 6 mois après la date d'effet de votre retraite pour une nouvelle activité dans la même entreprise (pour le régime de la sécurité sociale uniquement). Il n'y a pas de condition de durée d'interruption si vous reprenez une activité dans une autre entreprise.

Toutes les cotisations habituelles seront prélevées sur votre nouveau salaire. Attention, celles-ci ne vous donneront droit à aucune revalorisation du montant de votre pension retraite. Une fois liquidées, les retraites ne sont pas recalculées. En revanche, si vous reprenez une activité dans un autre régime (différent de celui qui verse votre retraite), cela vous permettra de cumuler intégralement votre retraite avec ce nouveau revenu et d'obtenir de nouveaux droits.

J'espère vous avoir aidé

Cathy, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog puis votre simulation de retraite http://goo.gl/Dh8n7

Commentaires

Réponse de Cathy Expert Retraite

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Didier,

En fait, tout dépend de votre parcours professionnel dans le secteur privé, de votre salaire actuel et de vos choix personnels de vie.

Afin de vous aider dans votre choix final sachez que selon la réglementation actuelle :

** Votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années de votre carrière. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la Sécurité sociale, ce qui veut dire qu'une retraite de base à taux plein (hors majorations et surcote) sera inférieure à 16 664 € pour un départ en 2013.

** Le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite. Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre.
Au 1er avril 2013, la valeur du point Arrco est à 1,2513 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4352 euros.

** Plus globalement, il faut savoir que né en 1953 vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Vous avez commencé à travailler jeune, dans le cadre des carrières longues pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à différents âges, il faut remplir les conditions suivantes :

• 59 ans et 8 mois. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 17ans et justifier de 165 trimestres cotisés

• ou à 60 ans. Pour cela, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 165 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés à la charge de l’assuré
• les trimestres "réputés cotisés"

Les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 2 trimestres
• les périodes indemnisées au titre de l’assurance maladie, accidents du travail, maternité dans la limite de 4 trimestres et 2 trimestres supplémentaires liés à la maternité, soit un total maximum de 6 trimestres

** Les assurés qui continuent de travailler après l'age légal de départ à la retraite et au-delà de la durée d'assurance nécessaire pour une retraite à taux plein bénéficient d'une majoration de la pension de retraite de base, appelée surcote. Pour chaque trimestre de surcote cotisé à partir du 01 janvier 2009, c'est un taux unique de 1,25%.

** Enfin, pour pouvoir cumuler en totalité vos retraites sans limite de ressources et sans suspension de vos allocations, vous devez remplir 3 conditions :
• Avoir fait liquider la totalité de vos retraites personnelles françaises et étrangères
• Avoir obtenu le taux plein
• Avoir atteint l'âge légal de la retraite

Si vous ne remplissez pas ces conditions, la somme de votre salaire de reprise d’activité et de l’ensemble de vos retraites ne devra pas dépasser l’une des trois limites suivantes :
• 160% du smic mensuel (brut)
• votre dernier salaire
• votre salaire moyen pendant vos 10 dernières années d’activité

A noter que vous devrez attendre 6 mois après la date d'effet de votre retraite pour une nouvelle activité dans la même entreprise (pour le régime de la sécurité sociale uniquement). Il n'y a pas de condition de durée d'interruption si vous reprenez une activité dans une autre entreprise.

Toutes les cotisations habituelles seront prélevées sur votre nouveau salaire. Attention, celles-ci ne vous donneront droit à aucune revalorisation du montant de votre pension retraite. Une fois liquidées, les retraites ne sont pas recalculées. En revanche, si vous reprenez une activité dans un autre régime (différent de celui qui verse votre retraite), cela vous permettra de cumuler intégralement votre retraite avec ce nouveau revenu et d'obtenir de nouveaux droits.

J'espère vous avoir aidé

Cathy, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog puis votre simulation de retraite http://goo.gl/Dh8n7

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos