LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Olivier,

Les périodes de maladie sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente.

L'indemnisation maladie est versée maximum pendant 3 ans, à compter du premier jour de votre premier arrêt de travail. Au-delà des 3 ans, vous pouvez effectivement prétendre à une pension d’invalidité.

Les périodes d’invalidité sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour chaque trimestre civil au cours duquel la pension d'invalidité a été versée.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent, là aussi, un système similaire qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente et le total des points cotisés et des points maladie ne peut pas être supérieur au nombre de points de la période de référence.

Cette situation peut donner lieu à versement d’une pension de retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à compter de vos 62 ans quel que soit le nombre et la nature des trimestres acquis (retraite sans minoration).

• Si vous exercez une activité professionnelle au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.

• Si vous n'exercez pas d'activité professionnelle, il faut savoir que votre pension d'invalidité sera remplacée automatiquement par votre pension de retraite.

Ensuite, la formule de calcul de la retraite brute annuelle au titre du régime général de la sécurité sociale est la suivante :

Salaire Annuel Moyen X Taux de liquidation X durée d'assurance au titre du régime général / durée d'assurance référence

Les trimestres assimilés qui permettent de prendre en compte les périodes pendant lesquelles vous n’avez pas versé de cotisations et qui déterminent la durée d'assurance sont, en revanche, exclus des opérations utilisées pour le calcul du salaire annuel moyen (SAM).

En effet, le Salaire Annuel Moyen (SAM) correspond à la moyenne des salaires annuels soumis à cotisations vieillesse de vos 25 meilleures années d'activité limités au Plafond Annuel de la Sécurité sociale (PASS) et revalorisés par des coefficients fixés chaque année.

En pratique, pour calculer le SAM qui sera pris en compte pour le calcul de votre retraite, la caisse de retraite du régime général de la sécurité sociale doit effectuer les opérations suivantes :

• définir, pour chaque année, le salaire cotisé et plafonné
• revaloriser le salaire avec le coefficient de revalorisation de l’année
• classer les salaires revalorisés par ordre décroissant
• définir le nombre d’années à retenir (25 à partir de la génération 1948)
• faire la moyenne des salaires revalorisés.

Sont exclus de ce calcul :

• l'année de votre départ à la retraite
• les années pour lesquelles le salaire ne valide pas de trimestre
• et les années qui comportent un versement pour la retraite.

A noter que seul le régime de base détermine le calcul précis de future pension et votre date de départ en fonction de votre situation.

Enfin, vous pouvez consulter les offres épargne pour préparer votre retraite sur le site internet Malakoff Médéric : http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar... et éventuellement contacter un conseiller en composant le 0800 00 27 27 (appel gratuit depuis un poste fixe / Lun-Ven : 9h-21h, Sam : 9h-17h) ou encore le service commercial au 0800 50 51 52.

Bien à vous

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Demandez un Entretien Conseil Retraite http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar...

Commentaires

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Olivier,

Les périodes de maladie sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour 60 jours d'indemnisation maladie (indemnités journalières). Cette validation se fait, bien entendu, dans la limite de quatre trimestres par an.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire, après un délai de carence, qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente.

L'indemnisation maladie est versée maximum pendant 3 ans, à compter du premier jour de votre premier arrêt de travail. Au-delà des 3 ans, vous pouvez effectivement prétendre à une pension d’invalidité.

Les périodes d’invalidité sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour chaque trimestre civil au cours duquel la pension d'invalidité a été versée.
Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent, là aussi, un système similaire qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente et le total des points cotisés et des points maladie ne peut pas être supérieur au nombre de points de la période de référence.

Cette situation peut donner lieu à versement d’une pension de retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à compter de vos 62 ans quel que soit le nombre et la nature des trimestres acquis (retraite sans minoration).

• Si vous exercez une activité professionnelle au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.

• Si vous n'exercez pas d'activité professionnelle, il faut savoir que votre pension d'invalidité sera remplacée automatiquement par votre pension de retraite.

Ensuite, la formule de calcul de la retraite brute annuelle au titre du régime général de la sécurité sociale est la suivante :

Salaire Annuel Moyen X Taux de liquidation X durée d'assurance au titre du régime général / durée d'assurance référence

Les trimestres assimilés qui permettent de prendre en compte les périodes pendant lesquelles vous n’avez pas versé de cotisations et qui déterminent la durée d'assurance sont, en revanche, exclus des opérations utilisées pour le calcul du salaire annuel moyen (SAM).

En effet, le Salaire Annuel Moyen (SAM) correspond à la moyenne des salaires annuels soumis à cotisations vieillesse de vos 25 meilleures années d'activité limités au Plafond Annuel de la Sécurité sociale (PASS) et revalorisés par des coefficients fixés chaque année.

En pratique, pour calculer le SAM qui sera pris en compte pour le calcul de votre retraite, la caisse de retraite du régime général de la sécurité sociale doit effectuer les opérations suivantes :

• définir, pour chaque année, le salaire cotisé et plafonné
• revaloriser le salaire avec le coefficient de revalorisation de l’année
• classer les salaires revalorisés par ordre décroissant
• définir le nombre d’années à retenir (25 à partir de la génération 1948)
• faire la moyenne des salaires revalorisés.

Sont exclus de ce calcul :

• l'année de votre départ à la retraite
• les années pour lesquelles le salaire ne valide pas de trimestre
• et les années qui comportent un versement pour la retraite.

A noter que seul le régime de base détermine le calcul précis de future pension et votre date de départ en fonction de votre situation.

Enfin, vous pouvez consulter les offres épargne pour préparer votre retraite sur le site internet Malakoff Médéric : http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar... et éventuellement contacter un conseiller en composant le 0800 00 27 27 (appel gratuit depuis un poste fixe / Lun-Ven : 9h-21h, Sam : 9h-17h) ou encore le service commercial au 0800 50 51 52.

Bien à vous

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Demandez un Entretien Conseil Retraite http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar...

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos