LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Romain
Romain

Romain

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Alain,

Votre première question n'est malheureusement pas de notre domaine d'expertise et nous ne pouvons pas vous répondre précisément. je vous invite à contacter votre service invalidité.

En revanche, vous êtes reconnu travailleur handicapé, le dispositif a été étendu lors de la réforme des retraites, pour les assurés atteints d'une incapacité permanente d'au moins 80% ou reconnus en qualité de travailleur handicapé (RQTH). Vous pouvez partir à la retraite à compter de vos 55 ans si vous remplissez une certaine durée d’assurance validée et cotisée en fonction de votre âge.

Toutefois, comme vous êtes reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à compter de vos 61 ans et 7 mois quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

• Si vous exercez une activité professionnelle au moment de vos 61 ans et 7 mois, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 66 ans et 7 mois. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.

• Si vous n'exercez pas d'activité professionnelle, il faut savoir que votre pension d'invalidité sera remplacée automatiquement par votre pension de retraite.

Vous pouvez avoir une activité salariée ou non salariée tout en percevant votre pension d'invalidité 2ème catégorie. Toutefois, vous devrez adresser régulièrement une déclaration de ressources à votre caisse d’assurance maladie, car le montant de votre pension pourra varier en fonction de vos ressources.

Si la somme de la pension d’invalidité et des revenus éventuels d'activité dépasse le salaire moyen perçu au cours de la dernière année civile précédant l’arrêt de travail suivi d’invalidité :
• le montant de votre pension sera réduit du montant du dépassement ou,
• le versement de la pension sera suspendu pendant la durée de dépassement

Enfin, les contrats prévoyance, souscrits à titre individuel ou collectif, peuvent également verser des indemnités journalières en complément de la Sécurité sociale et sont (sauf clauses particulières) applicables dans les mêmes conditions.

Dans votre situation, je vous conseille de contacter la caisse de retraite de la sécurité sociale de votre département http://goo.gl/Fhdmo. En effet, seul le régime de base confirme l'âge de départ à la retraite.

Bon courage,

Romain, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Romain
Romain

Romain

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Alain,

Votre première question n'est malheureusement pas de notre domaine d'expertise et nous ne pouvons pas vous répondre précisément. je vous invite à contacter votre service invalidité.

En revanche, vous êtes reconnu travailleur handicapé, le dispositif a été étendu lors de la réforme des retraites, pour les assurés atteints d'une incapacité permanente d'au moins 80% ou reconnus en qualité de travailleur handicapé (RQTH). Vous pouvez partir à la retraite à compter de vos 55 ans si vous remplissez une certaine durée d’assurance validée et cotisée en fonction de votre âge.

Toutefois, comme vous êtes reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à compter de vos 61 ans et 7 mois quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

• Si vous exercez une activité professionnelle au moment de vos 61 ans et 7 mois, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 66 ans et 7 mois. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.

• Si vous n'exercez pas d'activité professionnelle, il faut savoir que votre pension d'invalidité sera remplacée automatiquement par votre pension de retraite.

Vous pouvez avoir une activité salariée ou non salariée tout en percevant votre pension d'invalidité 2ème catégorie. Toutefois, vous devrez adresser régulièrement une déclaration de ressources à votre caisse d’assurance maladie, car le montant de votre pension pourra varier en fonction de vos ressources.

Si la somme de la pension d’invalidité et des revenus éventuels d'activité dépasse le salaire moyen perçu au cours de la dernière année civile précédant l’arrêt de travail suivi d’invalidité :
• le montant de votre pension sera réduit du montant du dépassement ou,
• le versement de la pension sera suspendu pendant la durée de dépassement

Enfin, les contrats prévoyance, souscrits à titre individuel ou collectif, peuvent également verser des indemnités journalières en complément de la Sécurité sociale et sont (sauf clauses particulières) applicables dans les mêmes conditions.

Dans votre situation, je vous conseille de contacter la caisse de retraite de la sécurité sociale de votre département http://goo.gl/Fhdmo. En effet, seul le régime de base confirme l'âge de départ à la retraite.

Bon courage,

Romain, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos