LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Philippe,

Les périodes de chômage non indemnisé après le 01/01/1980 et faisant suite à du chômage indemnisé donnent droit, sous conditions, à des trimestres assimilés : elles sont validées dans la limite d'une année.

Cette limite est portée à 5 années (4 trimestres par année civile maximum) :

• si vous avez au moins 55 ans à la date de cessation de l'indemnisation,
• si vous avez cotisé pendant au moins 20 ans (tous régimes de base confondus) et,
• si vous ne relevez pas à nouveau d'un régime de base obligatoire.

Attention, il faut bien être assuré social AVANT la rupture de votre contrat de travail.

Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage non indemnisé sont pris en compte pour calculer votre durée d’assurance et ainsi déterminer votre âge de départ à taux plein.

En revanche, sachez que les périodes de chômage non indemnisé ne permettent pas de valider de points de retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Attention ! Le RMI et le RSA ne sont pris pas en compte dans le calcul de votre retraite.

Peut être pouvez vous bénéficier de l'Allocation Transitoire de Solidarité (ATS).
Elle est attribuée sous conditions d’âge, de durée d’assurance et d’indemnisation aux demandeurs d’emplois nés entre le 1er janvier 1952 et le 31 décembre 1953.

Elle peut être versée en complément de l'ARE afin de garantir aux demandeurs d'emploi, un niveau de revenu minimum. Elle peut également être versée en remplacement de l'ASS ou du RSA quand les demandeurs d'emploi ont épuisé leurs droits aux allocations chômage.

Attention : les conditions à remplir pour bénéficier, soit de l'ATS de complément soit de l'ATS de remplacement, sont différentes. Il y a notamment une condition de ressources. De plus, la demande d'ATS doit se faire au plus tard le 31 décembre 2015.

Je vous conseille de contacter Pôle Emploi qui pourra statuer précisément sur votre situation.

Vos enfants seront bien pris en considération.

Pour le régime général de la sécurité sociale, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins 3 enfants :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de l'éducation pendant les 4 années suivant la naissance ou l'adoption de l'enfant. Elle peut être attribuée au père s'il a élevé seul son enfant pendant tout ou partie des 4 premières années.
La majoration éducation est accordée aux personnes qui ont cotisé au moins 8 trimestres à l'assurance vieillesse, qui ont résidé avec l'enfant et exercé leur autorité parentale.

A noter : les parents d'enfants, nés à compter d'Avril 2010, peuvent décider de se répartir ou de choisir le bénéficiaire de la majoration éducation ou adoption. Ils ont 6 mois pour prendre la décision à compter du 4ème anniversaire de l'enfant. A défaut, elle est attribuée à la mère.

Pour la retraite complémentaire (Agirc-Arrco), les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Les retraites de base et complémentaire du secteur privé ne sont pas attribuées automatiquement, vous devez les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer vos demandes 4 mois avant la date envisagée de votre départ à la retraite.

Avant d'entreprendre toutes démarches, informez votre employeur de votre volonté de partir à la retraite. Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.

Vous pouvez faire votre demande de retraite auprès :

• d'un organisme de l’Assurance retraite : la Cnav ou la Carsat de votre région http://goo.gl/Fhdmo ou,
• d'un CICAS (Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco) http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/utiles/annuaire-de...
• de votre caisse de retraite complémentaire http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

J'espère vous avoir aidé,

Bonne Journée,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de DelphineG

DelphineG

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Philippe,

Les périodes de chômage non indemnisé après le 01/01/1980 et faisant suite à du chômage indemnisé donnent droit, sous conditions, à des trimestres assimilés : elles sont validées dans la limite d'une année.

Cette limite est portée à 5 années (4 trimestres par année civile maximum) :

• si vous avez au moins 55 ans à la date de cessation de l'indemnisation,
• si vous avez cotisé pendant au moins 20 ans (tous régimes de base confondus) et,
• si vous ne relevez pas à nouveau d'un régime de base obligatoire.

Attention, il faut bien être assuré social AVANT la rupture de votre contrat de travail.

Les trimestres assimilés acquis pour les périodes de chômage non indemnisé sont pris en compte pour calculer votre durée d’assurance et ainsi déterminer votre âge de départ à taux plein.

En revanche, sachez que les périodes de chômage non indemnisé ne permettent pas de valider de points de retraite complémentaire AGIRC/ARRCO.

Attention ! Le RMI et le RSA ne sont pris pas en compte dans le calcul de votre retraite.

Peut être pouvez vous bénéficier de l'Allocation Transitoire de Solidarité (ATS).
Elle est attribuée sous conditions d’âge, de durée d’assurance et d’indemnisation aux demandeurs d’emplois nés entre le 1er janvier 1952 et le 31 décembre 1953.

Elle peut être versée en complément de l'ARE afin de garantir aux demandeurs d'emploi, un niveau de revenu minimum. Elle peut également être versée en remplacement de l'ASS ou du RSA quand les demandeurs d'emploi ont épuisé leurs droits aux allocations chômage.

Attention : les conditions à remplir pour bénéficier, soit de l'ATS de complément soit de l'ATS de remplacement, sont différentes. Il y a notamment une condition de ressources. De plus, la demande d'ATS doit se faire au plus tard le 31 décembre 2015.

Je vous conseille de contacter Pôle Emploi qui pourra statuer précisément sur votre situation.

Vos enfants seront bien pris en considération.

Pour le régime général de la sécurité sociale, il existe différents types de majoration pour les assurés ayant élevé au moins 3 enfants :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de l'éducation pendant les 4 années suivant la naissance ou l'adoption de l'enfant. Elle peut être attribuée au père s'il a élevé seul son enfant pendant tout ou partie des 4 premières années.
La majoration éducation est accordée aux personnes qui ont cotisé au moins 8 trimestres à l'assurance vieillesse, qui ont résidé avec l'enfant et exercé leur autorité parentale.

A noter : les parents d'enfants, nés à compter d'Avril 2010, peuvent décider de se répartir ou de choisir le bénéficiaire de la majoration éducation ou adoption. Ils ont 6 mois pour prendre la décision à compter du 4ème anniversaire de l'enfant. A défaut, elle est attribuée à la mère.

Pour la retraite complémentaire (Agirc-Arrco), les organismes prévoient l'attribution de points sans contrepartie de cotisations à partir de 3 enfants nés ou élevés et sous certaines conditions car le mode de calcul est propre à chaque régime.

Les retraites de base et complémentaire du secteur privé ne sont pas attribuées automatiquement, vous devez les demander. Ces démarches peuvent prendre du temps, il est donc conseillé de déposer vos demandes 4 mois avant la date envisagée de votre départ à la retraite.

Avant d'entreprendre toutes démarches, informez votre employeur de votre volonté de partir à la retraite. Cette demande doit être faite par écrit et remise soit en main propre contre décharge, soit par lettre recommandée.

Vous pouvez faire votre demande de retraite auprès :

• d'un organisme de l’Assurance retraite : la Cnav ou la Carsat de votre région http://goo.gl/Fhdmo ou,
• d'un CICAS (Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco) http://www.agirc-arrco.fr/particuliers/utiles/annuaire-de...
• de votre caisse de retraite complémentaire http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Si vous avez des régimes supplémentaires de retraite entreprise ou individuels, vous devez également faire une demande spécifique auprès de chaque organisme concerné.

J'espère vous avoir aidé,

Bonne Journée,

Delphine G , Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos