LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Charles,

Vous êtes né en 1953 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la

Effectivement, les périodes d'invalidité sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour chaque trimestre civil au cours duquel la pension d'invalidité a été versée.

Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente et le total des points cotisés et des points maladie ne peut pas être supérieur au nombre de points de la période de référence.

Comme vous faites valoir vos droits à la retraite prochainement, vous devrez fournir votre notification d'invalidité et éventuellement un justificatif pour vos périodes de maladie précédent votre invalidité à votre caisse de retraite complémentaire qui sera en charge d'étudier vos droits.

Bonne journée,

Déborah L, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Commentaires

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Charles,

Vous êtes né en 1953 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 61 ans et 2 mois, à taux plein, si vous justifiez de 165 trimestres validés.

Reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la

Effectivement, les périodes d'invalidité sont validées sur la base d'un trimestre assimilé pour chaque trimestre civil au cours duquel la pension d'invalidité a été versée.

Les régimes complémentaires Arrco et Agirc pratiquent un système similaire qui s'appuie sur l'attribution de points de retraite sans contrepartie de cotisations. Les points attribués dépendent des revenus de l'année civile précédente ou de l'année en cours si l'embauche est récente et le total des points cotisés et des points maladie ne peut pas être supérieur au nombre de points de la période de référence.

Comme vous faites valoir vos droits à la retraite prochainement, vous devrez fournir votre notification d'invalidité et éventuellement un justificatif pour vos périodes de maladie précédent votre invalidité à votre caisse de retraite complémentaire qui sera en charge d'étudier vos droits.

Bonne journée,

Déborah L, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos