LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Odile,

Les conditions d'attribution des pensions de réversion et leurs montants varient selon les régimes :

• La pension de réversion du régime de base des salariés correspond à 54 % des droits du conjoint décédé. Elle est versée, sous condition de ressources au bénéficiaire, remarié ou non, à partir de ses 55 ans.

• Les pensions de réversion des régimes complémentaires Agirc/Arrco sont égales à 60 % des points acquis par le conjoint décédé. Elles sont attribuées sans condition de ressources. Mais le bénéficiaire ne peut pas les percevoir avant un âge limite : 55 ans pour l'Arrco et 60 ans pour l'Agirc.

Cette condition d'âge est supprimée si, au moment du décès, le bénéficiaire a deux enfants à sa charge ou s'il est invalide. A noter également, si le bénéficiaire s'est remarié, il n'aura pas le droit à la pension de réversion Agirc/Arrco de son ex-conjoint décédé.

Vous percevrez donc la pension de réversion sur le même mode de calcul (soit la totalité de la durée d'assurance) que son ex-épouse. Toutefois, le montant de la réversion sera partagée au prorata temporis du nombre d'années de mariage.

Bien à vous,

Déborah L, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Commentaires

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Odile,

Les conditions d'attribution des pensions de réversion et leurs montants varient selon les régimes :

• La pension de réversion du régime de base des salariés correspond à 54 % des droits du conjoint décédé. Elle est versée, sous condition de ressources au bénéficiaire, remarié ou non, à partir de ses 55 ans.

• Les pensions de réversion des régimes complémentaires Agirc/Arrco sont égales à 60 % des points acquis par le conjoint décédé. Elles sont attribuées sans condition de ressources. Mais le bénéficiaire ne peut pas les percevoir avant un âge limite : 55 ans pour l'Arrco et 60 ans pour l'Agirc.

Cette condition d'âge est supprimée si, au moment du décès, le bénéficiaire a deux enfants à sa charge ou s'il est invalide. A noter également, si le bénéficiaire s'est remarié, il n'aura pas le droit à la pension de réversion Agirc/Arrco de son ex-conjoint décédé.

Vous percevrez donc la pension de réversion sur le même mode de calcul (soit la totalité de la durée d'assurance) que son ex-épouse. Toutefois, le montant de la réversion sera partagée au prorata temporis du nombre d'années de mariage.

Bien à vous,

Déborah L, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos