LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de SophieA
SophieA

SophieA

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Isabelle,

La rupture conventionnelle est une procédure qui permet à l’employeur et au salarié de convenir d'un commun accord des conditions et de la date de rupture du contrat de travail qui les lie.

Effectivement, le salarié dont le contrat de travail a été rompu par ce biais a le droit, sous conditions, aux allocations chômage.

Cette rupture de contrat est entourée d’un certain nombre de garanties pour le salarié. Elle ouvre
droit, à l’allocation d’assurance chômage sous condition d'activité préalable suffisante et de recherche active d’emploi.

Il faut savoir que les périodes de chômage indemnisé donnent droit :

• à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Un trimestre assimilé correspond à cinquante jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de quatre trimestres assimilés par année civile.

• à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco. Pour en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse de retraite complémentaire avant la rupture de votre contrat de travail.

Bonne journée,

SophieA, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de SophieA
SophieA

SophieA

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Isabelle,

La rupture conventionnelle est une procédure qui permet à l’employeur et au salarié de convenir d'un commun accord des conditions et de la date de rupture du contrat de travail qui les lie.

Effectivement, le salarié dont le contrat de travail a été rompu par ce biais a le droit, sous conditions, aux allocations chômage.

Cette rupture de contrat est entourée d’un certain nombre de garanties pour le salarié. Elle ouvre
droit, à l’allocation d’assurance chômage sous condition d'activité préalable suffisante et de recherche active d’emploi.

Il faut savoir que les périodes de chômage indemnisé donnent droit :

• à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Un trimestre assimilé correspond à cinquante jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de quatre trimestres assimilés par année civile.

• à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco. Pour en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse de retraite complémentaire avant la rupture de votre contrat de travail.

Bonne journée,

SophieA, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos