LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Véronique,

Vous êtes née en 1959 et selon la législation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 167 trimestres validés.

Dans le cadre des carrières longues, pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à compter de vos 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 167 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié)
• les trimestres "réputés cotisés"

Dorénavant, pour les retraites de type carrières longues qui prennent effet à compter du 01/04/2014, les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de maladie et d'accidents du travail, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes au titre de l'invalidité, dans la limite de 2 trimestres
• tous les trimestres liés à la maternité
• tous les trimestres de majoration de durée d'assurance issus du compte personnel de pénibilité

En ce qui concerne vos activités à l'étranger. Les règlements européens prévoient une coordination entre les institutions pour la liquidation des droits à pension.

Il faut savoir que si vous êtes affiliée au régime général de la sécurité sociale française et à un régime d’État membre de la zone des règlements communautaires, votre future retraite sera calculée en application de ces règlements.

De ce fait, pour déterminer votre durée d'assurance et votre taux au régime général, la totalité de vos activités en France et au Luxembourg seront prises en compte.

Chaque pays, procède à un double calcul de la pension qu'il doit vous verser :

• en fonction de sa seule législation

• en totalisant l'ensemble des périodes accomplies dans les 2 pays et en proratisant en fonction des seules périodes accomplies sous la législation qu'il applique (pension proportionnelle ou communautaire), le plus avantageux des deux étant retenu.

Au moment où vous demanderez à bénéficier de votre retraite vous devrez faire 2 demandes.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Bien à vous,

Déborah L, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Commentaires

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Véronique,

Vous êtes née en 1959 et selon la législation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 167 trimestres validés.

Dans le cadre des carrières longues, pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à compter de vos 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 167 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié)
• les trimestres "réputés cotisés"

Dorénavant, pour les retraites de type carrières longues qui prennent effet à compter du 01/04/2014, les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de maladie et d'accidents du travail, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes au titre de l'invalidité, dans la limite de 2 trimestres
• tous les trimestres liés à la maternité
• tous les trimestres de majoration de durée d'assurance issus du compte personnel de pénibilité

En ce qui concerne vos activités à l'étranger. Les règlements européens prévoient une coordination entre les institutions pour la liquidation des droits à pension.

Il faut savoir que si vous êtes affiliée au régime général de la sécurité sociale française et à un régime d’État membre de la zone des règlements communautaires, votre future retraite sera calculée en application de ces règlements.

De ce fait, pour déterminer votre durée d'assurance et votre taux au régime général, la totalité de vos activités en France et au Luxembourg seront prises en compte.

Chaque pays, procède à un double calcul de la pension qu'il doit vous verser :

• en fonction de sa seule législation

• en totalisant l'ensemble des périodes accomplies dans les 2 pays et en proratisant en fonction des seules périodes accomplies sous la législation qu'il applique (pension proportionnelle ou communautaire), le plus avantageux des deux étant retenu.

Au moment où vous demanderez à bénéficier de votre retraite vous devrez faire 2 demandes.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Bien à vous,

Déborah L, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos