LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Ghyslaine,

Vous êtes née en 1958 et selon la législation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 167 trimestres validés.

Vos enfants seront pris en considération pour le calcul de la durée d'assurance. Pour le régime général de la sécurité sociale, les assurés ayant élevé au moins un enfant peuvent bénéficier de majorations :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de l'éducation pendant les 4 années suivant la naissance ou l'adoption de l'enfant. Elle peut être attribuée au père s'il a élevé seul son enfant pendant tout ou partie des 4 premières années.
La majoration éducation est accordée aux personnes qui ont cotisé au moins 8 trimestres à l'assurance vieillesse, qui ont résidé avec l'enfant et exercé leur autorité parentale.

En ce qui concerne vos périodes de chômage indemnisé, sachez qu'elles donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco.

Selon la réglementation actuelle, il faut savoir que le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite.

Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre. Au 1er avril 2014, la valeur du point Arrco est à 1,2513 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4352 euros.

Votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années soumises à cotisations vieillesse durant toute la période d'activité. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la sécurité sociale, ce qui veut dire qu'une retraite de base à taux plein (hors majorations et surcote) sera inférieure à 16 664 € pour un départ en 2013.

Si vous souhaitez en savoir plus, notamment sur le montant potentiel de vos futures pensions de retraite, n'hésitez pas à demander un rendez-vous auprès de l'un de nos Experts Retraite multi-régimes http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar...

Si vous n'êtes pas cliente Malakoff Médéric, il vous suffit de faire la demande à l'un des régimes auprès duquel vous avez cotisé.

J'espère vous avoir aidé,

Bien à vous,

Déborah L, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de DéborahL
DéborahL

DéborahL

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Ghyslaine,

Vous êtes née en 1958 et selon la législation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 167 trimestres validés.

Vos enfants seront pris en considération pour le calcul de la durée d'assurance. Pour le régime général de la sécurité sociale, les assurés ayant élevé au moins un enfant peuvent bénéficier de majorations :

• La première est la majoration maternité. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de la grossesse et l'accouchement.

• La deuxième est la majoration éducation ou adoption. Quatre trimestres par enfant accordés aux femmes au titre de l'éducation pendant les 4 années suivant la naissance ou l'adoption de l'enfant. Elle peut être attribuée au père s'il a élevé seul son enfant pendant tout ou partie des 4 premières années.
La majoration éducation est accordée aux personnes qui ont cotisé au moins 8 trimestres à l'assurance vieillesse, qui ont résidé avec l'enfant et exercé leur autorité parentale.

En ce qui concerne vos périodes de chômage indemnisé, sachez qu'elles donnent droit à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance et à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco.

Selon la réglementation actuelle, il faut savoir que le calcul de votre pension des régimes complémentaires est plutôt simple puisque les points que vous avez accumulés tout au long de votre carrière sont multipliés par la valeur du point en vigueur l'année de votre retraite.

Ce résultat donne le montant annuel brut de votre retraite complémentaire Arrco et Agirc si vous êtes cadre. Au 1er avril 2014, la valeur du point Arrco est à 1,2513 euros et la valeur du point Agirc est à 0,4352 euros.

Votre retraite de base à taux plein est égale à 50 % de votre salaire moyen. Le salaire moyen est calculé sur les 25 meilleures années soumises à cotisations vieillesse durant toute la période d'activité. Toutefois le salaire pris en compte est limité au plafond de la sécurité sociale, ce qui veut dire qu'une retraite de base à taux plein (hors majorations et surcote) sera inférieure à 16 664 € pour un départ en 2013.

Si vous souhaitez en savoir plus, notamment sur le montant potentiel de vos futures pensions de retraite, n'hésitez pas à demander un rendez-vous auprès de l'un de nos Experts Retraite multi-régimes http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar...

Si vous n'êtes pas cliente Malakoff Médéric, il vous suffit de faire la demande à l'un des régimes auprès duquel vous avez cotisé.

J'espère vous avoir aidé,

Bien à vous,

Déborah L, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos