LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Philippe,

Vous êtes né en 1951 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 60 ans et 4 mois, à taux plein, si vous justifiez de 163 trimestres validés.

Pour les salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale et de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), la validation d'un trimestre d'assurance ne dépend pas du temps de travail effectué mais des revenus perçus. Pour valider un trimestre, il suffit d'avoir cotisé sur la base d'un salaire annuel brut égal à :
• 200 fois le smic horaire pour les périodes comprises entre le 01/01/1972 et le 31/12/2013
• 150 fois le smic horaire pour les périodes à compter du 01/01/2014

La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

Exemple :
• Pour valider 1 trimestre en 2013, il faut avoir perçu une rémunération au moins égale à 1 886 euros, soit 7 544 euros dans l’année pour valider 4 trimestres.
• Pour valider 1 trimestre en 2014, il faut avoir perçu une rémunération au moins égale à 1 429,50 euros, soit 5 718 euros dans l’année pour valider 4 trimestres.

Il faut savoir que les périodes de chômage indemnisé donnent droit :

• à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Un trimestre assimilé correspond à cinquante jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de quatre trimestres assimilés par année civile et ils ne sont pas tous pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ anticipé à la retraite c'est à dire avant l'âge légal de la retraite. De plus, il faut être assuré social AVANT la rupture du contrat de travail.

• à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco. Pour en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse de retraite complémentaire avant la rupture de votre contrat de travail.

L'Entretien Information Retraite est l'occasion, à 45 ans et plus, de faire le point sur ses droits acquis auprès des différents régimes de retraite, quels qu'ils soient, sur les perspectives de l'évolution de ces droits compte tenu des choix possibles et des aléas de carrière. Des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées à cette occasion. Pour bénéficier de ce service, il vous suffit de faire la demande à l'un des régimes auprès duquel vous avez cotisé.

Si vous êtes ou vous avez été client Malakoff Médéric ? N'hésitez pas à demander un rendez-vous auprès de l'un de nos Experts Retraite multi-régimes
http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar....

Si vous n'êtes pas client Malakoff Médéric, il vous suffit de faire la demande à l'un des régimes auprès duquel vous avez cotisé.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Philippe,

Vous êtes né en 1951 et compte tenu de la réforme 2010, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 60 ans et 4 mois, à taux plein, si vous justifiez de 163 trimestres validés.

Pour les salariés relevant du régime général de la Sécurité sociale et de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), la validation d'un trimestre d'assurance ne dépend pas du temps de travail effectué mais des revenus perçus. Pour valider un trimestre, il suffit d'avoir cotisé sur la base d'un salaire annuel brut égal à :
• 200 fois le smic horaire pour les périodes comprises entre le 01/01/1972 et le 31/12/2013
• 150 fois le smic horaire pour les périodes à compter du 01/01/2014

La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

Exemple :
• Pour valider 1 trimestre en 2013, il faut avoir perçu une rémunération au moins égale à 1 886 euros, soit 7 544 euros dans l’année pour valider 4 trimestres.
• Pour valider 1 trimestre en 2014, il faut avoir perçu une rémunération au moins égale à 1 429,50 euros, soit 5 718 euros dans l’année pour valider 4 trimestres.

Il faut savoir que les périodes de chômage indemnisé donnent droit :

• à des trimestres assimilés pour le calcul de votre durée d'assurance. Un trimestre assimilé correspond à cinquante jours de chômage consécutifs ou non. Attention, vous ne pouvez pas cumuler plus de quatre trimestres assimilés par année civile et ils ne sont pas tous pris en compte pour le calcul d'un éventuel droit à un départ anticipé à la retraite c'est à dire avant l'âge légal de la retraite. De plus, il faut être assuré social AVANT la rupture du contrat de travail.

• à des points sans contrepartie de cotisation (dit "points gratuits") pour la retraite complémentaire Agirc/Arrco. Pour en bénéficier, vous devez avoir cotisé auprès d'une caisse de retraite complémentaire avant la rupture de votre contrat de travail.

L'Entretien Information Retraite est l'occasion, à 45 ans et plus, de faire le point sur ses droits acquis auprès des différents régimes de retraite, quels qu'ils soient, sur les perspectives de l'évolution de ces droits compte tenu des choix possibles et des aléas de carrière. Des simulations du montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront vous être communiquées à cette occasion. Pour bénéficier de ce service, il vous suffit de faire la demande à l'un des régimes auprès duquel vous avez cotisé.

Si vous êtes ou vous avez été client Malakoff Médéric ? N'hésitez pas à demander un rendez-vous auprès de l'un de nos Experts Retraite multi-régimes
http://www.malakoffmederic.com/particuliers/retraite-epar....

Si vous n'êtes pas client Malakoff Médéric, il vous suffit de faire la demande à l'un des régimes auprès duquel vous avez cotisé.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos