LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nadège

Nadège

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

Vous êtes né en 1956 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Les règlements européens prévoient une coordination entre les institutions pour la liquidation des droits à pension.

Il faut savoir que si vous êtes affilié au régime général de la sécurité sociale française et à un régime d’État membre de la zone des règlements communautaires, votre future retraite sera calculée en application de ces règlements.

De ce fait, pour déterminer votre durée d'assurance et votre taux au régime général, la totalité de vos activités en France et en Belgique seront prises en compte.
Chaque pays, procède à un double calcul de la pension qu'il doit vous verser :

• en fonction de sa seule législation

• en totalisant l'ensemble des périodes accomplies dans les 2 pays et en proratisant en fonction des seules périodes accomplies sous la législation qu'il applique (pension proportionnelle ou communautaire), le plus avantageux des deux étant retenu.

Au moment où vous demanderez à bénéficier de votre retraite vous devrez faire 2 demandes aux régimes de base, et votre demande auprès de votre organisme de retraite complémentaire.

Vous pouvez adresser votre question à notre service client http://www.malakoffmederic.com/particuliers/contact/index... qui prendra en charge votre demande.

Bien à vous,

Nadège, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Commentaires

Réponse de Nadège

Nadège

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michel,

Vous êtes né en 1956 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Les règlements européens prévoient une coordination entre les institutions pour la liquidation des droits à pension.

Il faut savoir que si vous êtes affilié au régime général de la sécurité sociale française et à un régime d’État membre de la zone des règlements communautaires, votre future retraite sera calculée en application de ces règlements.

De ce fait, pour déterminer votre durée d'assurance et votre taux au régime général, la totalité de vos activités en France et en Belgique seront prises en compte.
Chaque pays, procède à un double calcul de la pension qu'il doit vous verser :

• en fonction de sa seule législation

• en totalisant l'ensemble des périodes accomplies dans les 2 pays et en proratisant en fonction des seules périodes accomplies sous la législation qu'il applique (pension proportionnelle ou communautaire), le plus avantageux des deux étant retenu.

Au moment où vous demanderez à bénéficier de votre retraite vous devrez faire 2 demandes aux régimes de base, et votre demande auprès de votre organisme de retraite complémentaire.

Vous pouvez adresser votre question à notre service client http://www.malakoffmederic.com/particuliers/contact/index... qui prendra en charge votre demande.

Bien à vous,

Nadège, Expert retraite
Découvrez votre espace client TOUTM http://goo.gl/rFdSG

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos