LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah
Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marc,

L'article de la loi 201-40, relatif à la retraite progressive, est complétée par le décret 2014-1513 du 16 décembre 2014.Ce décret est applicable, dans le régime général, aux pensions prenant effet à compter du 01/01/2015.

L’âge de la retraite progressive est fixé à 60 ans (âge légal moins 2 ans sans pouvoir être inférieur à 60 ans).
La durée d’assurance à justifier reste fixée à 150 trimestres, mais est désormais comptabilisée tous régimes confondus.
Le taux de la retraite n’est plus fixé par paliers. Il est égal à la différence entre 100 % et le taux d’activité à temps partiel (qui doit être compris entre 40 % et 80 %).

Exemple : un salarié qui désire réduire son temps de travail à 80 %(ou qui travaille déjà à temps partiel à 80 %) peut bénéficier d’une retraite progressive à hauteur de 20 %, s’il a 60 ans et dispose de 150 trimestres.
Le salarié qui exerce une activité à temps partiel dont le taux est inférieur à 40% ne peut pas bénéficier de la retraite progressive.

Conséquences de ce décret sur les régimes Agirc et Arrco :
Le service réglementaire du GIE Agirc et Arrco nous informe ce jour qu’en l’état actuel des textes, la retraite progressive Agirc et/ou Arrco ne peut pas être servie avant l’âge légal.

C’est pourquoi nos fédérations n’ont pas défini de coefficients d’anticipation pour la génération 1955.Les partenaires sociaux se réuniront en mars 2015 à ce sujet.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Déborah
Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marc,

L'article de la loi 201-40, relatif à la retraite progressive, est complétée par le décret 2014-1513 du 16 décembre 2014.Ce décret est applicable, dans le régime général, aux pensions prenant effet à compter du 01/01/2015.

L’âge de la retraite progressive est fixé à 60 ans (âge légal moins 2 ans sans pouvoir être inférieur à 60 ans).
La durée d’assurance à justifier reste fixée à 150 trimestres, mais est désormais comptabilisée tous régimes confondus.
Le taux de la retraite n’est plus fixé par paliers. Il est égal à la différence entre 100 % et le taux d’activité à temps partiel (qui doit être compris entre 40 % et 80 %).

Exemple : un salarié qui désire réduire son temps de travail à 80 %(ou qui travaille déjà à temps partiel à 80 %) peut bénéficier d’une retraite progressive à hauteur de 20 %, s’il a 60 ans et dispose de 150 trimestres.
Le salarié qui exerce une activité à temps partiel dont le taux est inférieur à 40% ne peut pas bénéficier de la retraite progressive.

Conséquences de ce décret sur les régimes Agirc et Arrco :
Le service réglementaire du GIE Agirc et Arrco nous informe ce jour qu’en l’état actuel des textes, la retraite progressive Agirc et/ou Arrco ne peut pas être servie avant l’âge légal.

C’est pourquoi nos fédérations n’ont pas défini de coefficients d’anticipation pour la génération 1955.Les partenaires sociaux se réuniront en mars 2015 à ce sujet.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos