LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Déborah
Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean,

Reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à compter de vos 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

• Si vous exercez une activité professionnelle au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.

• Si vous n'exercez pas d'activité professionnelle, il faut savoir que votre pension d'invalidité sera remplacée automatiquement par votre pension de retraite.

Dans le cadre des carrières longues, pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à à 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 166 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié)
• les trimestres "réputés cotisés"

Dorénavant, pour les retraites de type carrières longues qui prennent effet à compter du 01/04/2014, les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de maladie et d'accidents du travail, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes au titre de l'invalidité, dans la limite de 2 trimestres
• tous les trimestres liés à la maternité
• tous les trimestres de majoration de durée d'assurance issus du compte personnel de pénibilité

La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Concernant vos questions sur la pension d'invalidité et sur vos trimestres, je vous conseille de contacter le régime de base, seul le régime de base peut statuer sur cette décision et vous envoyer le détails de vos trimestres.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Commentaires

Réponse de Déborah
Déborah

Déborah

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean,

Reconnu en invalidité, vous pouvez prétendre à la retraite au titre de l'inaptitude au travail au régime général de la Sécurité Sociale et au régime complémentaire Agirc/Arrco, à l'âge déterminé par votre année de naissance, donc, pour vous à compter de vos 62 ans quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

• Si vous exercez une activité professionnelle au moment de vos 62 ans, vous pouvez continuer à percevoir votre pension d'invalidité au plus tard jusqu'à 67 ans. Lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez déposer vos demandes auprès de vos caisses de retraite de base et complémentaire.

• Si vous n'exercez pas d'activité professionnelle, il faut savoir que votre pension d'invalidité sera remplacée automatiquement par votre pension de retraite.

Dans le cadre des carrières longues, pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à à 60 ans, vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans et justifier de 166 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié)
• les trimestres "réputés cotisés"

Dorénavant, pour les retraites de type carrières longues qui prennent effet à compter du 01/04/2014, les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de maladie et d'accidents du travail, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes au titre de l'invalidité, dans la limite de 2 trimestres
• tous les trimestres liés à la maternité
• tous les trimestres de majoration de durée d'assurance issus du compte personnel de pénibilité

La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par an.

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Concernant vos questions sur la pension d'invalidité et sur vos trimestres, je vous conseille de contacter le régime de base, seul le régime de base peut statuer sur cette décision et vous envoyer le détails de vos trimestres.

Bien à vous,

Déborah, Expert retraite
Espace Client TOUTM : Consultez votre relevé de points retraite en ligne http://goo.gl/VbPog

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos