LES EXPERTS RETRAITE

Commentaires

Réponse de Nadège
Nadège

Nadège

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Claire,

Vous êtes née en 1955 et selon la réglementation actuelle, vous pouvez prétendre à la retraite à l'âge légal de 62 ans, à taux plein, si vous justifiez de 166 trimestres validés.

Dans le cadre des carrières longues, pour prétendre à un départ anticipé à la retraite et partir à 60 ans vous devez réunir au moins 5 trimestres d'assurance avant la fin de l'année civile de vos 20 ans (4 dans l'année civile des 20 ans pour les assurés nés au cours du dernier trimestre) et justifier de 166 trimestres cotisés.

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée pour carrière longue sont :
• les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles vous avez versé vos cotisations en tant que salarié)
• les trimestres "réputés cotisés"

Dorénavant, pour les retraites de type carrières longues qui prennent effet à compter du 01/04/2014, les périodes considérées comme "réputées cotisées" sont :
• les périodes de service national, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de chômage indemnisé, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes de maladie et d'accidents du travail, dans la limite de 4 trimestres
• les périodes au titre de l'invalidité, dans la limite de 2 trimestres
• tous les trimestres liés à la maternité
• tous les trimestres de majoration de durée d'assurance issus du compte personnel de pénibilité

A noter que seul le régime de base détermine votre date de départ en fonction de votre situation.

Les assurés peuvent avoir le statut d'aide familial pour les périodes de travail effectuées :

après l'âge de la scolarité obligatoire (14 ans jusqu'à la génération 1952, 16 ans pour les autres), et avant l'âge d'affiliation obligatoire (21 ans jusqu'en1975, 18 ans à compter de 1976).

Si l’aide familial n’effectue pas de rachat, les périodes concernées sont reconnues équivalentes.

Les trimestres équivalents ne sont pas retenus dans la durée d'assurance de début d'activité exigée pour les carrières longues ni dans le calcul des trimestres cotisés.

Ils sont retenus uniquement pour la détermination du taux de liquidation de la retraite de base.

Seuls les rachats effectués au titre du taux et de la durée d'assurance sont retenus dans la durée d'assurance de début d'activité exigée pour les carrières longues.

Pour la régularisation de ces périodes, il peut être accepté les témoignages des salariés, apprentis, ou employeurs ayant exercé leur activité pendant la même période et dans une exploitation ou entreprise agricole située dans la même commune, lorsqu'ils en apportent la preuve sur la base de documents probants et fiables.

Je vous conseiller de reprendre contact avec la CNAV afin de voir les solutions qui pourraient être envisagées.

Bonne journée

Nadège, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos