LES EXPERTS RETRAITE

Commentaires

Réponse de Sandrine

Sandrine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Philippe

Pour répondre à votre première question, l'assuré qui cesse de remplir les conditions d'affiliation obligatoire au régime de base français a la possibilité de cotiser volontairement à l’assurance vieillesse. La demande doit être faite dans les 6 mois qui suivent la date à laquelle le demandeur ne remplit plus les conditions d'affiliation obligatoire.

L’assurance perte d'emploi GSC offre aux entreprises une couverture du risque de privation d'emploi à destination des dirigeants mandataires sociaux non couverts par le régime de l'Unédic. La durée d’indemnisation est limitée dans le temps. Vous pouvez trouver des renseignements sur le site de cet organisme http://www.gsc.asso.fr/.

Les mandataires sociaux affiliés à l’Arrco et à l’Agirc, qui sont indemnisés par la GSC à la suite de la cessation de leur mandat, peuvent cotiser pour acquérir des points de retraite complémentaire dans la limite d'une année (des précisions sont accessibles au chapitre VII.3.4 Cas des ex-mandataires sociaux du guide réglementaire Agirc et Arrco en ligne).

En réponse à votre deuxième question, nous ne pouvons pas nous substituer à la CNAV, qui est seule compétente pour analyser une carrière et attribuer éventuellement des trimestres assimilés au titre de périodes de chômage involontaire non indemnisé.

Vous pouvez consulter des informations réglementaires sur le site http://www.legislation.cnav.fr/Pages/expose.aspx?Nom=coti...
notamment la Circulaire Cnav 2015/38 du 05/08/2015 et le lien vers l’assurance volontaire, et nous vous invitons à contacter directement les services de la CNAV.

Bonne journée

Sandrine, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos