LES EXPERTS RETRAITE

Commentaires

Réponse de Karen
Karen

Karen

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Michèle,

Si vous tombez malade et que votre maladie semble être liée à votre travail, celle-ci peut être reconnue d'origine professionnelle. Vous devez alors faire une demande de reconnaissance de votre maladie professionnelle auprès de votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM). Au terme de l'instruction, la CPAM vous informe de sa décision. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F176

Un salarié conserve ses droits à la retraite en périodes de maladie indemnisées par la Sécurité sociale. Celles-ci donnent droit, sans contrepartie de cotisations, à un trimestre au bout de 60 jours d’arrêt de travail consécutifs ainsi qu’à des points de retraite complémentaire.

De même, tout demandeur d’emploi indemnisé par Pôle emploi et ayant cotisé aux régimes de retraite avant sa perte de travail acquiert un trimestre du régime général au-delà de 50 jours de chômage, consécutifs ou non (quatre trimestres par an maximum) et des points de retraite complémentaire.

Concernant les conditions de départ en retraite :

Si vous êtes titulaire d'une pension d'invalidité, vous pourrez prétendre au dispositif de retraite au titre de l'inaptitude au travail, dès l'âge légal (62 ans pour vous) et quel que soit le nombre de trimestres acquis (retraite sans minoration).

La retraite anticipée à taux plein au titre de la pénibilité est possible dès 60 ans, quelle que soit la durée de votre carrière (non cumulable avec une pension d'invalidité).

Pour en bénéficier, vous devez justifier d’une incapacité permanente reconnue au titre d’une maladie professionnelle ou d’un accident du travail.

Bonne journée.
Karen, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos