LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Cathy Expert Retraite

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Brunel,

En effet, les règles du cumul emploi-retraite varient selon que vous avez liquidé votre retraite de base ou non à taux plein. Selon votre situation, le cumul des revenus est donc soit intégral, soit partiel :

1 - Cumul intégral sans condition de ressources

Le cumul emploi retraite est autorisé sans limite de ressources et sans suspension de votre retraite si :

• vous avez obtenu toutes vos pensions de retraite personnelles au titre des régimes obligatoires (base et complémentaire, en France et à l’étranger) pour lesquelles vous remplissez les conditions d’ouverture du droit à taux plein ET
• vous avez atteint l’âge du taux plein automatique (65/67 ans selon la génération) OU
• vous avez atteint l’âge légal (60/62 ans selon la génération) et obtenu votre retraite à taux plein.

Dans le cadre du cumul intégral, le régime de base autorise la reprise d’activité sans délai y compris chez le dernier employeur.

2 - Cumul subordonné à condition de ressources

Si les conditions précédentes ne sont pas remplies, le cumul emploi retraite est autorisé dans les conditions suivantes :

• les revenus tirés de la nouvelle activité, ajoutés aux retraites de base et complémentaires, ne doivent pas dépasser le dernier revenu d’activité revalorisé ou 160 % du SMIC (soit 2 346,59 € bruts au 1er janvier 2016 sur une base annuelle de 1820 heures).
• pour le régime général, le dernier revenu d’activité est obtenu en faisant la moyenne des salaires soumis à CSG des 3 mois civils précédant votre départ en retraite.
• dans les régimes Agirc et Arrco, le salaire moyen des dix dernières années d'activité (salaires soumis à cotisations Agirc-Arrco), peut être retenu s’il est plus favorable que le dernier revenu d'activité.

Dans ce cadre, le régime de base n'autorise la reprise d’activité qu'après 6 mois toutefois, si cette reprise d’activité s’effectue chez un autre employeur, aucun délai n’est imposé.

Lorsque vous reprendrez une activité professionnelle, vous devez prévenir votre caisse de retraite (cf. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13243) dès le mois suivant la date de reprise de cette activité. Attention, toutes les cotisations habituelles seront prélevées sur votre nouveau revenu et celles-ci ne vous donneront aucun droit supplémentaire quel que soit le régime de retraite dont dépend l'activité reprise.

Bonne continuation.

Bien à vous
Cathy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Cathy Expert Retraite

Cathy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Brunel,

En effet, les règles du cumul emploi-retraite varient selon que vous avez liquidé votre retraite de base ou non à taux plein. Selon votre situation, le cumul des revenus est donc soit intégral, soit partiel :

1 - Cumul intégral sans condition de ressources

Le cumul emploi retraite est autorisé sans limite de ressources et sans suspension de votre retraite si :

• vous avez obtenu toutes vos pensions de retraite personnelles au titre des régimes obligatoires (base et complémentaire, en France et à l’étranger) pour lesquelles vous remplissez les conditions d’ouverture du droit à taux plein ET
• vous avez atteint l’âge du taux plein automatique (65/67 ans selon la génération) OU
• vous avez atteint l’âge légal (60/62 ans selon la génération) et obtenu votre retraite à taux plein.

Dans le cadre du cumul intégral, le régime de base autorise la reprise d’activité sans délai y compris chez le dernier employeur.

2 - Cumul subordonné à condition de ressources

Si les conditions précédentes ne sont pas remplies, le cumul emploi retraite est autorisé dans les conditions suivantes :

• les revenus tirés de la nouvelle activité, ajoutés aux retraites de base et complémentaires, ne doivent pas dépasser le dernier revenu d’activité revalorisé ou 160 % du SMIC (soit 2 346,59 € bruts au 1er janvier 2016 sur une base annuelle de 1820 heures).
• pour le régime général, le dernier revenu d’activité est obtenu en faisant la moyenne des salaires soumis à CSG des 3 mois civils précédant votre départ en retraite.
• dans les régimes Agirc et Arrco, le salaire moyen des dix dernières années d'activité (salaires soumis à cotisations Agirc-Arrco), peut être retenu s’il est plus favorable que le dernier revenu d'activité.

Dans ce cadre, le régime de base n'autorise la reprise d’activité qu'après 6 mois toutefois, si cette reprise d’activité s’effectue chez un autre employeur, aucun délai n’est imposé.

Lorsque vous reprendrez une activité professionnelle, vous devez prévenir votre caisse de retraite (cf. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F13243) dès le mois suivant la date de reprise de cette activité. Attention, toutes les cotisations habituelles seront prélevées sur votre nouveau revenu et celles-ci ne vous donneront aucun droit supplémentaire quel que soit le régime de retraite dont dépend l'activité reprise.

Bonne continuation.

Bien à vous
Cathy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos