LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Pierre,

A ma connaissance la nomenclature de classement du handicap en catégories A, B et C n'est plus en vigueur.
Pour connaître le taux correspondant à votre reconnaissance en qualité de travailleur handicapé, je vous invite à vous rapprocher de la MDPH de votre département en consultant ce lien : https://lannuaire.service-public.fr/recherche?whoWhat=MDP...=

Cette reconnaissance peut vous permettre de bénéficier d'une retraite anticipée en tant qu'assuré handicapé.

Pour cela, il faut être atteint d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50% ou avoir un handicap de niveau comparable (par exemple être titulaire d'une pension d'invalidité 2ème ou 3ème catégorie, titulaire de l'allocation aux adultes handicapés, etc.) pendant la durée d'assurance totale et la durée d'assurance cotisée exigées.
Né en 1956, pour pouvoir partir dès à présent, la durée d'assurance totale exigée est de 86 trimestres et celle cotisée est de 66 trimestres.

Ceci étant, étant né en 1962 et ayant donc déjà atteint 62 ans, justifiant en outre de 166 trimestres dans votre carrière, vous me paraissez remplir les conditions de la retraite à taux plein, en dehors du dispositif spécifique aux travailleurs handicapés.

Si vous partez en retraite dès à présent, vous ne pourrez pas obtenir une retraite équivalente à celle que vous pourriez percevoir à 67 ans.
En effet, en reportant votre retraite à une date ultérieure, vous pourriez continuer d'acquérir des droits à retraite complémentaire, pris en compte dans le calcul de votre allocation.
Pour le régime de base, ayant dépassé l'age légal (62 ans) et le nombre de trimestres requis pour le taux plein (166), vous bénéficierez d'une surcote : votre pension serait majorée de 1,25% par trimestre supplémentaire.

Bonne soirée
Aurélie, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Aurélie

Aurélie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Jean-Pierre,

A ma connaissance la nomenclature de classement du handicap en catégories A, B et C n'est plus en vigueur.
Pour connaître le taux correspondant à votre reconnaissance en qualité de travailleur handicapé, je vous invite à vous rapprocher de la MDPH de votre département en consultant ce lien : https://lannuaire.service-public.fr/recherche?whoWhat=MDP...=

Cette reconnaissance peut vous permettre de bénéficier d'une retraite anticipée en tant qu'assuré handicapé.

Pour cela, il faut être atteint d'un taux d'incapacité permanente d'au moins 50% ou avoir un handicap de niveau comparable (par exemple être titulaire d'une pension d'invalidité 2ème ou 3ème catégorie, titulaire de l'allocation aux adultes handicapés, etc.) pendant la durée d'assurance totale et la durée d'assurance cotisée exigées.
Né en 1956, pour pouvoir partir dès à présent, la durée d'assurance totale exigée est de 86 trimestres et celle cotisée est de 66 trimestres.

Ceci étant, étant né en 1962 et ayant donc déjà atteint 62 ans, justifiant en outre de 166 trimestres dans votre carrière, vous me paraissez remplir les conditions de la retraite à taux plein, en dehors du dispositif spécifique aux travailleurs handicapés.

Si vous partez en retraite dès à présent, vous ne pourrez pas obtenir une retraite équivalente à celle que vous pourriez percevoir à 67 ans.
En effet, en reportant votre retraite à une date ultérieure, vous pourriez continuer d'acquérir des droits à retraite complémentaire, pris en compte dans le calcul de votre allocation.
Pour le régime de base, ayant dépassé l'age légal (62 ans) et le nombre de trimestres requis pour le taux plein (166), vous bénéficierez d'une surcote : votre pension serait majorée de 1,25% par trimestre supplémentaire.

Bonne soirée
Aurélie, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos