LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Pascal,

Le dispositif de retraite anticipée "carrières longues" permet, aux assurés nés comme vous en mars 1956, un départ en retraite à taux plein au plus tôt à partir de 60 ans, à condition de réunir obligatoirement 5 trimestres validés avant la fin de l'année du 20 ème anniversaire et 166 trimestres cotisés dans toute la carrière.

Dans ces 166 trimestres cotisés "carrières longues", il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres pour le chômage, 4 pour la maladie, 2 pour l'invalidité,...

Dès lors, du fait de votre invalidité depuis 2004, vous n'êtes probablement plus éligible à la retraite anticipée "carrières longues".

En outre, la législation en vigueur prévoit que le bénéficiaire d’une pension d’invalidité qui n’exerce aucune activité professionnelle, ce qui semble être votre cas, ne peut s’opposer à la substitution de sa pension d’invalidité en pension de vieillesse.
Ainsi, le versement de la pension d’invalidité prend fin à l’âge légal de la retraite (62 ans pour vous).

Celle-ci est remplacée, à compter du 1er jour du mois qui suit celui au cours duquel la condition d’âge est remplie, par la pension de vieillesse liquidée au taux plein (50 %), et cela quel que soit le nombre de trimestres de l’assuré.

En revanche, les personnes en invalidité qui exercent une activité professionnelle (c'est souvent le cas des bénéficiaires de la pension d'invalidité 1ère catégorie) ne sont pas obligées de prendre leur retraite à 62 ans. Elles peuvent, dans une telle situation, choisir de faire liquider leur retraite à 62 ans ou poursuivre leur activité jusqu'à l'âge de 67 ans au plus tard.

Enfin, il est conseillé de se manifester 6 mois avant le point de départ de sa retraite. Si vous partez au 1er avril 2018, vous pourrez entamer vos démarches dès le mois d'octobre 2017.

Bon après-midi

Nélia, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Nelia
Nelia

Nelia

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Pascal,

Le dispositif de retraite anticipée "carrières longues" permet, aux assurés nés comme vous en mars 1956, un départ en retraite à taux plein au plus tôt à partir de 60 ans, à condition de réunir obligatoirement 5 trimestres validés avant la fin de l'année du 20 ème anniversaire et 166 trimestres cotisés dans toute la carrière.

Dans ces 166 trimestres cotisés "carrières longues", il ne peut être tenu compte de plus de 4 trimestres pour le chômage, 4 pour la maladie, 2 pour l'invalidité,...

Dès lors, du fait de votre invalidité depuis 2004, vous n'êtes probablement plus éligible à la retraite anticipée "carrières longues".

En outre, la législation en vigueur prévoit que le bénéficiaire d’une pension d’invalidité qui n’exerce aucune activité professionnelle, ce qui semble être votre cas, ne peut s’opposer à la substitution de sa pension d’invalidité en pension de vieillesse.
Ainsi, le versement de la pension d’invalidité prend fin à l’âge légal de la retraite (62 ans pour vous).

Celle-ci est remplacée, à compter du 1er jour du mois qui suit celui au cours duquel la condition d’âge est remplie, par la pension de vieillesse liquidée au taux plein (50 %), et cela quel que soit le nombre de trimestres de l’assuré.

En revanche, les personnes en invalidité qui exercent une activité professionnelle (c'est souvent le cas des bénéficiaires de la pension d'invalidité 1ère catégorie) ne sont pas obligées de prendre leur retraite à 62 ans. Elles peuvent, dans une telle situation, choisir de faire liquider leur retraite à 62 ans ou poursuivre leur activité jusqu'à l'âge de 67 ans au plus tard.

Enfin, il est conseillé de se manifester 6 mois avant le point de départ de sa retraite. Si vous partez au 1er avril 2018, vous pourrez entamer vos démarches dès le mois d'octobre 2017.

Bon après-midi

Nélia, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos