LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Virginie
Virginie

Virginie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Claudine,

Dans le cadre du dispositif de la retraite progressive, la fraction de retraite de base et complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre) à servir est égale à la différence entre 100% et le % de temps de travail.

Par exemple, dans votre situation, la fraction de retraite sera de 50 %.

En outre, le montant de la retraite progressive peut effectivement être minoré si l'assuré ne justifie pas du nombre de trimestres exigés (167 pour une personne née comme vous en 1958) pour bénéficier de la pension du régime général de la Sécurité sociale à taux plein.

Au régime général, la minoration (décote) est de 1.25% par trimestre manquant.

Pour la retraite complémentaire, vous trouverez le tableau des coefficients applicables à cette adresse :
https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents...

Ceci étant, à ce jour, pour les générations 1958 et suivantes, les coefficients ne sont pas encore connus.
Toutefois, à titre d'exemple, pour une personne née en 1957 demandant une retraite progressive à 60 ans ayant 150 trimestres, l'allocation est minorée de 27.6%.

Lors du départ à la retraite "définitive", les retraites de base et complémentaires sont recalculées pour tenir compte des trimestres et points acquis pendant la retraite progressive et, si le retraité a obtenu le nombre de trimestres requis pour le taux plein, le coefficient de minoration est supprimé.

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Virginie
Virginie

Virginie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Claudine,

Dans le cadre du dispositif de la retraite progressive, la fraction de retraite de base et complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre) à servir est égale à la différence entre 100% et le % de temps de travail.

Par exemple, dans votre situation, la fraction de retraite sera de 50 %.

En outre, le montant de la retraite progressive peut effectivement être minoré si l'assuré ne justifie pas du nombre de trimestres exigés (167 pour une personne née comme vous en 1958) pour bénéficier de la pension du régime général de la Sécurité sociale à taux plein.

Au régime général, la minoration (décote) est de 1.25% par trimestre manquant.

Pour la retraite complémentaire, vous trouverez le tableau des coefficients applicables à cette adresse :
https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents...

Ceci étant, à ce jour, pour les générations 1958 et suivantes, les coefficients ne sont pas encore connus.
Toutefois, à titre d'exemple, pour une personne née en 1957 demandant une retraite progressive à 60 ans ayant 150 trimestres, l'allocation est minorée de 27.6%.

Lors du départ à la retraite "définitive", les retraites de base et complémentaires sont recalculées pour tenir compte des trimestres et points acquis pendant la retraite progressive et, si le retraité a obtenu le nombre de trimestres requis pour le taux plein, le coefficient de minoration est supprimé.

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos