LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Sandra
Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Ange,

Si vous demandez toutes vos retraites obligatoires à compter de 62 ans, à taux plein, vous pourrez rependre une activité salariée sans limitation.

Les rémunérations que vous percevrez à compter de votre départ seront alors soumises aux cotisations patronales et salariales de retraite (base et complémentaire) sans acquisition de nouveaux droits.

La surcote, quant à elle, s'applique uniquement en cas de poursuite d'activité sans prise de retraite :

  • lorsque le futur retraité a atteint le nombre de trimestres requis pour la retraite à taux plein (167 trimestres pour les personnes nées comme vous en 1960),
  • et qu'il a dépassé l'âge de 62 ans (l'âge légal de la retraite pour votre génération).

Dans une telle situation, le montant de la retraite est majoré de 1,25% par trimestre civil supplémentaire travaillé.

Vous ne bénéficierez donc de la surcote que si vous continuez à travailler après 62 ans sans percevoir votre retraite du régime de base.

S'agissant de vos droits Arrco (et Agirc si vous avez été cadre), un coefficient majorant pourra s'appliquer pendant une année si vous demandez votre retraite complémentaire au moins 2 ans après la date à laquelle vous remplissez les conditions du taux plein, soit au 1er septembre 2020 d'après votre message précédant.

Votre demande de retraite complémentaire sera ainsi majorée de :

  • 10 % si vous décalez de deux années,
  • 20 % si vous décalez de trois années,
  • 30 % si vous décalez de quatre années.

Bonne journée

Sandra, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Sandra
Sandra

Sandra

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie-Ange,

Si vous demandez toutes vos retraites obligatoires à compter de 62 ans, à taux plein, vous pourrez rependre une activité salariée sans limitation.

Les rémunérations que vous percevrez à compter de votre départ seront alors soumises aux cotisations patronales et salariales de retraite (base et complémentaire) sans acquisition de nouveaux droits.

La surcote, quant à elle, s'applique uniquement en cas de poursuite d'activité sans prise de retraite :

  • lorsque le futur retraité a atteint le nombre de trimestres requis pour la retraite à taux plein (167 trimestres pour les personnes nées comme vous en 1960),
  • et qu'il a dépassé l'âge de 62 ans (l'âge légal de la retraite pour votre génération).

Dans une telle situation, le montant de la retraite est majoré de 1,25% par trimestre civil supplémentaire travaillé.

Vous ne bénéficierez donc de la surcote que si vous continuez à travailler après 62 ans sans percevoir votre retraite du régime de base.

S'agissant de vos droits Arrco (et Agirc si vous avez été cadre), un coefficient majorant pourra s'appliquer pendant une année si vous demandez votre retraite complémentaire au moins 2 ans après la date à laquelle vous remplissez les conditions du taux plein, soit au 1er septembre 2020 d'après votre message précédant.

Votre demande de retraite complémentaire sera ainsi majorée de :

  • 10 % si vous décalez de deux années,
  • 20 % si vous décalez de trois années,
  • 30 % si vous décalez de quatre années.

Bonne journée

Sandra, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos