LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour JC,

Pour un départ à l'âge légal, soit 62 ans pour vous étant né en 1956, tous les trimestres obtenus au cours de la carrière, cotisés ou assimilés (chômage, maladie, invalidité...), sont retenus dans la limite de 4 par an dans le calcul de la retraite.

La "durée d'assurance totale retenue" est donc l'un des éléments permettant aux régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, MSA, RSI...) de déterminer l'âge de départ à la retraite à taux plein de l'assuré.

Le montant de la pension vieillesse du régime général de la Sécurité sociale, quant à lui, est calculé comme suit :

SAM (salaire annuel moyen des 25 meilleures années) X Taux de liquidation* X (nombre de trimestres acquis dans la limite du nombre maximum selon l'année de naissance* / nombre de trimestres requis pour la génération**)

*taux : le taux varie entre 37,50% et 50%, il dépend de l'âge et du nombre de trimestres acquis,

**le nombre de trimestres acquis et requis est de 166 pour les assurés nés en 1956.

Dès lors, si vous totalisez à vos 62 ans, 166 trimestres validés, votre pension de base sera calculée ainsi :

SAM X Taux plein de 50 % X (166/166)

Vous obtiendrez alors une retraite pleine et entière.

A défaut, vous obtiendrez une retraite minorée si le ratio 166/166 n'est pas de 1 ou si le taux de liquidation ne correspond pas à 50%.

En revanche, certains dispositifs de départ anticipé à la retraite, comme les carrières longues par exemple, ne sont possibles que si l'assuré réunit un nombre de trimestres cotisés. En effet, pour ces dispositifs, les trimestres dits assimilés (chômage, maladie par exemple), ne seront retenus que dans une certaine limite.

A toutes fins utiles, vous pouvez consulter les deux livrets suivants :

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour JC,

Pour un départ à l'âge légal, soit 62 ans pour vous étant né en 1956, tous les trimestres obtenus au cours de la carrière, cotisés ou assimilés (chômage, maladie, invalidité...), sont retenus dans la limite de 4 par an dans le calcul de la retraite.

La "durée d'assurance totale retenue" est donc l'un des éléments permettant aux régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, MSA, RSI...) de déterminer l'âge de départ à la retraite à taux plein de l'assuré.

Le montant de la pension vieillesse du régime général de la Sécurité sociale, quant à lui, est calculé comme suit :

SAM (salaire annuel moyen des 25 meilleures années) X Taux de liquidation* X (nombre de trimestres acquis dans la limite du nombre maximum selon l'année de naissance* / nombre de trimestres requis pour la génération**)

*taux : le taux varie entre 37,50% et 50%, il dépend de l'âge et du nombre de trimestres acquis,

**le nombre de trimestres acquis et requis est de 166 pour les assurés nés en 1956.

Dès lors, si vous totalisez à vos 62 ans, 166 trimestres validés, votre pension de base sera calculée ainsi :

SAM X Taux plein de 50 % X (166/166)

Vous obtiendrez alors une retraite pleine et entière.

A défaut, vous obtiendrez une retraite minorée si le ratio 166/166 n'est pas de 1 ou si le taux de liquidation ne correspond pas à 50%.

En revanche, certains dispositifs de départ anticipé à la retraite, comme les carrières longues par exemple, ne sont possibles que si l'assuré réunit un nombre de trimestres cotisés. En effet, pour ces dispositifs, les trimestres dits assimilés (chômage, maladie par exemple), ne seront retenus que dans une certaine limite.

A toutes fins utiles, vous pouvez consulter les deux livrets suivants :

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos