LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Caroline,

Pour les régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco, la pension de réversion est attribuée aux conjoints et ex-conjoints survivants non remariés à compter de 55 ans pour le régime Arrco et 60 ans pour le régime Agirc (ou sans condition d'âge s'ils ont deux enfants à charge ou s'ils sont reconnus invalides).

C'est effectivement au conjoint de l'assuré(e) décédé d'en faire la demande, la pension de réversion étant quérable.

Toutefois, elle n'est pas soumise à conditions de ressources, contrairement à celle du régime général de la Sécurité sociale.

De même, le fait de percevoir une retraite complémentaire de réversion n'entraîne pas une diminution de la pension de droits personnels. 

A toutes fins utiles, je vous joins des livrets explicatifs sur le sujet :

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Catherine
Catherine

Catherine

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Caroline,

Pour les régimes de retraite complémentaire Agirc-Arrco, la pension de réversion est attribuée aux conjoints et ex-conjoints survivants non remariés à compter de 55 ans pour le régime Arrco et 60 ans pour le régime Agirc (ou sans condition d'âge s'ils ont deux enfants à charge ou s'ils sont reconnus invalides).

C'est effectivement au conjoint de l'assuré(e) décédé d'en faire la demande, la pension de réversion étant quérable.

Toutefois, elle n'est pas soumise à conditions de ressources, contrairement à celle du régime général de la Sécurité sociale.

De même, le fait de percevoir une retraite complémentaire de réversion n'entraîne pas une diminution de la pension de droits personnels. 

A toutes fins utiles, je vous joins des livrets explicatifs sur le sujet :

Bonne journée,

Catherine, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos