LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Virginie
Virginie

Virginie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Karine,

Le régime général de la Sécurité sociale attribue 1 trimestre assimilé :

  • pour 60 jours d'indemnisation maladie,
  • pour chaque trimestre civil comprenant 3 mensualités de paiement de la pension d'invalidité.

Exerçant une activité tout en percevant une pension d'invalidité, vous obtiendrez également des droits par cotisations sur votre salaire.

Le cumul de ces trimestres cotisés et assimilés ne peut cependant pas dépasser 4 trimestres par année.

Ceci étant, si cette inscription de trimestres est prise en compte dans votre durée d'assurance pour déterminer la date de votre départ à la retraite à taux plein, votre situation affectera le montant de votre future pension du régime de base. En effet, cette pension est calculée sur la base du salaire annuel moyen (SAM) de vos 25 meilleures années parmi lesquelles figureront probablement des années avec des salaires moindres.

En outre, sachez que des points de retraite complémentaire continueront à être inscrits à votre compte, cotisés ou non. A toutes fins utiles, je vous joins une brochure Agirc-Arrco relative à la prise en compte de l'incapacité de travail, et donc de l'invalidité : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Virginie
Virginie

Virginie

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Karine,

Le régime général de la Sécurité sociale attribue 1 trimestre assimilé :

  • pour 60 jours d'indemnisation maladie,
  • pour chaque trimestre civil comprenant 3 mensualités de paiement de la pension d'invalidité.

Exerçant une activité tout en percevant une pension d'invalidité, vous obtiendrez également des droits par cotisations sur votre salaire.

Le cumul de ces trimestres cotisés et assimilés ne peut cependant pas dépasser 4 trimestres par année.

Ceci étant, si cette inscription de trimestres est prise en compte dans votre durée d'assurance pour déterminer la date de votre départ à la retraite à taux plein, votre situation affectera le montant de votre future pension du régime de base. En effet, cette pension est calculée sur la base du salaire annuel moyen (SAM) de vos 25 meilleures années parmi lesquelles figureront probablement des années avec des salaires moindres.

En outre, sachez que des points de retraite complémentaire continueront à être inscrits à votre compte, cotisés ou non. A toutes fins utiles, je vous joins une brochure Agirc-Arrco relative à la prise en compte de l'incapacité de travail, et donc de l'invalidité : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Bonne journée,

Virginie, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos