LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie,

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée à partir de 60 ans dans le cadre du dispositif « carrières longues » sont :

  1. les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles les cotisations ont été versées)
  2. les trimestres réputés cotisés, tels que les périodes de service national, les periodes de chômage, de maladie et d'accidents du travail, les périodes d'invalidité, ...

La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par année.

D'une manière générale, la prime de départ en retraite est soumise à cotisations et génère donc des droits à retraite.

Ceci étant, l'année du départ en retraite, le nombre de trimestres attribués est fonction de la durée exacte de la période d'emploi et non pas de la rémunération perçue. Pour obtenir 3 trimestres cotisés en 2018, votre mari devra donc être salarié jusqu'au 30 septembre 2018.

A noter que s'il négociait une rupture de son contrat suivie d'une période de chômage qui courrait jusqu'à ce qu'il remplisse les conditions de la retraite à taux plein, il pourrait acquérir des trimestres assimilés. Attention toutefois, le dispositif des carrières longues ne permet pas de retenir plus de 4 trimestres pour chômage dans toute la carrière.

Pour plus d'informations sur l'application de ces règles à la situation de votre mari, je lui conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Mamy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Marie,

Les trimestres cotisés retenus pour partir en retraite anticipée à partir de 60 ans dans le cadre du dispositif « carrières longues » sont :

  1. les trimestres cotisés (périodes pendant lesquelles les cotisations ont été versées)
  2. les trimestres réputés cotisés, tels que les périodes de service national, les periodes de chômage, de maladie et d'accidents du travail, les périodes d'invalidité, ...

La règle étant que l’on ne peut valider plus de quatre trimestres par année.

D'une manière générale, la prime de départ en retraite est soumise à cotisations et génère donc des droits à retraite.

Ceci étant, l'année du départ en retraite, le nombre de trimestres attribués est fonction de la durée exacte de la période d'emploi et non pas de la rémunération perçue. Pour obtenir 3 trimestres cotisés en 2018, votre mari devra donc être salarié jusqu'au 30 septembre 2018.

A noter que s'il négociait une rupture de son contrat suivie d'une période de chômage qui courrait jusqu'à ce qu'il remplisse les conditions de la retraite à taux plein, il pourrait acquérir des trimestres assimilés. Attention toutefois, le dispositif des carrières longues ne permet pas de retenir plus de 4 trimestres pour chômage dans toute la carrière.

Pour plus d'informations sur l'application de ces règles à la situation de votre mari, je lui conseille de contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d'appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne journée,

Mamy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos