LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

D'une manière générale, les personnes nées à partir de l’année 1957 et qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein à partir de 2019 seront concernées par l’application du coefficient de solidarité temporaire sur les retraites complémentaires.

Il s'agit effectivement d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Toutefois, sachez que vous ne serez pas visée par cette minoration :

  • si vous décalez votre départ en retraite d'une année,
  • ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Ceci étant, pour toutes les liquidations de retraite intervenues depuis le 1.1.2015, les activités postérieures à l'obtention d'une première retraite obligatoire ne permettent pas l'acquisition de nouveaux droits.

Dès lors, si vous faites liquider vos retraites à 62 ans, la poursuite d'une activité avec cotisation à la CIPAV ne vous apportera pas de retraite supplémentaire et la question d'une éventuelle compensation pour vous avec la minoration sur vos allocations Arrco et Agirc ne peut donc se poser.

Bon après-midi,

Mamy, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Mamy
Mamy

Mamy

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Catherine,

D'une manière générale, les personnes nées à partir de l’année 1957 et qui remplissent les conditions de la retraite à taux plein à partir de 2019 seront concernées par l’application du coefficient de solidarité temporaire sur les retraites complémentaires.

Il s'agit effectivement d'une minoration de 10% de la retraite complémentaire Arrco (et Agirc pour les cadres) pendant les 3 premières années de la retraite.

Toutefois, sachez que vous ne serez pas visée par cette minoration :

  • si vous décalez votre départ en retraite d'une année,
  • ou si vous êtes, au moment de votre départ en retraite, exonérée de CSG compte tenu de vos ressources.

Ceci étant, pour toutes les liquidations de retraite intervenues depuis le 1.1.2015, les activités postérieures à l'obtention d'une première retraite obligatoire ne permettent pas l'acquisition de nouveaux droits.

Dès lors, si vous faites liquider vos retraites à 62 ans, la poursuite d'une activité avec cotisation à la CIPAV ne vous apportera pas de retraite supplémentaire et la question d'une éventuelle compensation pour vous avec la minoration sur vos allocations Arrco et Agirc ne peut donc se poser.

Bon après-midi,

Mamy, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos