LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Aline
Aline

Aline

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Christophe,

L'examen de votre situation au regard du minimum contributif sera automatiquement effectué par l'Assurance retraite lors de l'instruction de votre dossier de retraite.

Il exige que toutes vos retraites soient calculées et tel n'est probablement pas encore votre cas, puisque la date de votre retraite est fixée au 1er avril 2023.

Retenez d'ores et déjà que le minimum contributif sera versé :

  • si vous bénéficiez d'une pension de retraite de base du régime général à taux plein,
  • si vous avez liquidé toutes vos retraites de base et complémentaires,
  • si vous avez cotisé, sur des salaires modestes, au régime général et, éventuellement, au régime des salariés agricoles, des artisans, des commerçants (...),
  • si le montant total de vos pensions de retraites (de base et complémentaires) ne dépasse pas un certain plafond (1 146,29 € en 2017).

Si le montant de votre pension vieillesse est plus faible que le minimum contributif votre retraite sera augmentée à hauteur de ce minimum contributif.

Son montant est fixé à 7 555,50 € par an, soit 629,62 € par mois, en 2017 (ou 688 € si vous justifiez d'une durée d'assurance d'au moins 120 trimestres cotisés au régime général).

Pour de plus amples renseignements sur le minimum contributif, je vous conseille de :

Bonne journée,

Aline, Expert Retraite

Commentaires

Réponse de Aline
Aline

Aline

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Christophe,

L'examen de votre situation au regard du minimum contributif sera automatiquement effectué par l'Assurance retraite lors de l'instruction de votre dossier de retraite.

Il exige que toutes vos retraites soient calculées et tel n'est probablement pas encore votre cas, puisque la date de votre retraite est fixée au 1er avril 2023.

Retenez d'ores et déjà que le minimum contributif sera versé :

  • si vous bénéficiez d'une pension de retraite de base du régime général à taux plein,
  • si vous avez liquidé toutes vos retraites de base et complémentaires,
  • si vous avez cotisé, sur des salaires modestes, au régime général et, éventuellement, au régime des salariés agricoles, des artisans, des commerçants (...),
  • si le montant total de vos pensions de retraites (de base et complémentaires) ne dépasse pas un certain plafond (1 146,29 € en 2017).

Si le montant de votre pension vieillesse est plus faible que le minimum contributif votre retraite sera augmentée à hauteur de ce minimum contributif.

Son montant est fixé à 7 555,50 € par an, soit 629,62 € par mois, en 2017 (ou 688 € si vous justifiez d'une durée d'assurance d'au moins 120 trimestres cotisés au régime général).

Pour de plus amples renseignements sur le minimum contributif, je vous conseille de :

Bonne journée,

Aline, Expert Retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos