LES EXPERTS RETRAITE

Réponse de Didier
Didier

Didier

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sophie,

Pour la retraite de base, le statut (cadre ou non cadre) est sans incidence pour le calcul de la retraite.

Pour la retraite complémentaire, comme salariée non cadre, vous êtes affiliée au seul régime Arrco. Si vous devenez cadre, vous ne cotiserez plus à l'Arrco que sur la tranche A, c'est-à-dire la partie de votre salaire inférieure au plafond de la Sécurité sociale (3 269 €/mois en 2017) et vous serez désormais affiliée à l'Agirc sur votre rémunération qui dépasse ce plafond (tranche B).

Il faut savoir qu'un même montant de cotisation de retraite complémentaire, qu'il soit versé à l'Arrco ou à l'Agirc, produit exactement des droits à retraite de même valeur.

Actuellement, les taux de cotisation sur la tranche B sont très proches . Ils seront même alignés au 1er janvier 2019, pour tous les salariés, qu'ils soient cadres ou non cadres.
J'ajoute que les cadres dont le salaire est inférieur ou peu supérieur au plafond de la Sécurité sociale versent une cotisation spécifique (la GMP - Garantie Minimale de Points) qui permet d'acquérir 120 points Agirc par an. Cette cotisation devrait être supprimée au 1er janvier 2019.

Pour en savoir plus sur les cotisations de retraite complémentaire et le calcul des points, vous pouvez consulter la brochure suivante : http://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/...

Compte tenu de ces éléments, pour savoir si le statut cadre serait avantageux pour vous, le point principal à prendre en compte est le salaire qui pourrait y être associé. Un salaire plus élevé permettrait une base de cotisation plus importante et donc des droits à retraite plus élevés.
A salaire égal, le niveau de vos droits "cadre" sera très voisin de ce qu'il serait en étant "non cadre". Attention, si votre rémunération brute de cadre est de peu supérieure au plafond, voire inférieure, la GMP générera une retenue de cotisation supplémentaire et donc un salaire net moindre que si vous étiez non cadre.

En tout état de cause, les droits à retraite complémentaire seront identiques, quelle que soit le statut, à partir du 1er janvier 2019.

Bonne journée

Didier, Expert retraite

Commentaires

Réponse de Didier
Didier

Didier

Niveau
0
Score
0
Equipe

Bonjour Sophie,

Pour la retraite de base, le statut (cadre ou non cadre) est sans incidence pour le calcul de la retraite.

Pour la retraite complémentaire, comme salariée non cadre, vous êtes affiliée au seul régime Arrco. Si vous devenez cadre, vous ne cotiserez plus à l'Arrco que sur la tranche A, c'est-à-dire la partie de votre salaire inférieure au plafond de la Sécurité sociale (3 269 €/mois en 2017) et vous serez désormais affiliée à l'Agirc sur votre rémunération qui dépasse ce plafond (tranche B).

Il faut savoir qu'un même montant de cotisation de retraite complémentaire, qu'il soit versé à l'Arrco ou à l'Agirc, produit exactement des droits à retraite de même valeur.

Actuellement, les taux de cotisation sur la tranche B sont très proches . Ils seront même alignés au 1er janvier 2019, pour tous les salariés, qu'ils soient cadres ou non cadres.
J'ajoute que les cadres dont le salaire est inférieur ou peu supérieur au plafond de la Sécurité sociale versent une cotisation spécifique (la GMP - Garantie Minimale de Points) qui permet d'acquérir 120 points Agirc par an. Cette cotisation devrait être supprimée au 1er janvier 2019.

Pour en savoir plus sur les cotisations de retraite complémentaire et le calcul des points, vous pouvez consulter la brochure suivante : http://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/...

Compte tenu de ces éléments, pour savoir si le statut cadre serait avantageux pour vous, le point principal à prendre en compte est le salaire qui pourrait y être associé. Un salaire plus élevé permettrait une base de cotisation plus importante et donc des droits à retraite plus élevés.
A salaire égal, le niveau de vos droits "cadre" sera très voisin de ce qu'il serait en étant "non cadre". Attention, si votre rémunération brute de cadre est de peu supérieure au plafond, voire inférieure, la GMP générera une retenue de cotisation supplémentaire et donc un salaire net moindre que si vous étiez non cadre.

En tout état de cause, les droits à retraite complémentaire seront identiques, quelle que soit le statut, à partir du 1er janvier 2019.

Bonne journée

Didier, Expert retraite

Vous vous interrogez sur la retraite ?

Notre équipe d’Experts Retraite vous apporte
une réponse personnalisée.

Nos dernières vidéos